Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 21 juillet 2014

Guignol's Rock 2192 du 21 au 27–7-2014… et +…

This week in Lyon, France…: Tambours de Kodo, Bosco Delrey + Forest Pooky aux Summer sessions”, Pink Martini + Raphael Gualazzi, Agnes Obel + Goldfrapp, Babyshambles + Miles Kane, Baxter Dury, Vanessa Paradis & Benjamin Biolay… +nextWeek…: The National + James Vincent McMorrow, Cats on Trees + Cascadeur + Mark Daumail, Meridian Brothers + Champion Sound… +brèvesNEWS à suivre…: Jess Greenberg, Rory Gallagher, Rock en Morvan, Sylak Open Air, Tricky à Cabaret Frappé, Cave et Génération Spontanée…
MILES KANE en 1ère des BABYSHAMBLES ce Samedi 26-7 à Fourvière (ph: Melissa Mercier)
PS: Absent pour raisons de santé et remplacé par Baxter Dury…

Une semaine bien allégée, la saison touchant à sa fin avec les dernières dates des Nuits de Fourvière, et le Transbo qui résiste encore avec ses “summer sessions”. On ajoutera vraisemblablement les quelques dates de la semaine suivante à ce numéro (vers le WE prochain), ce qui fait de ce 2191 le dernier n° de la saison. Peut-être le moment est-il venu de vous dire “bonnes vacances” !?

 Battements du cœur…
21+22-7: Lundi et Mardi, deux soirées des tambours japonais à Fourvière…: « L’extrême finesse du Kabuki mêlée aux battements de cœur des tambours japonais de Kodo. L’île de Sado, au large de Niigata dans la mer du Japon, était autrefois (au Moyen-Âge) surnommée “île maudite”. Elle était le refuge des exilés et des bannis du pouvoir. Aujourd’hui, elle est terre d’asile des Kodo (les “battements de cœur”), cet ensemble de tambours japonais dont la renommée s’étend au monde entier…».
PopUpVIDEO DADAN - Tambours de Kodo 
La soirée soul avec Bobby Womack (disparu le 27-6…) prévue pour Mercredi a bien sûr été annulée. Chercher à trouver un remplacement aurait en effet été une très mauvaise idée !

Bosco Delrey (avec son amie -sur
Facebook du moins - Amanda Lepore
 Comme des perles… 
24-7: Nouvelle “summer session” en extérieur au Transbo (et il devrait faire beau semble-t-il) ce Jeudi avec Bosco Delrey et Forest Pooky…: « Mettons les choses au points tout de suite : BOSCO DELREY n'est pas le frère, ni même le cousin, de Lana. Né dans le New Jersey, il s'adonne vite à la guitare et monte quelques groupes en période adolescente rebelle, quand il écoute les Sex Pistols en boucle. Il apprend ensuite à apprécier le rock vintage des 60's et sa belle gueule fait le reste (…) Il y a 2 ans, il suit sa petite amie à Paris, s'y installe, apprend le français et compose de nouvelles chansons. Celles qui composent son second album “The Green Tiger's Alibi“ s'enfilent comme des perles, entre rock garage, pop synthétique et mélodies immédiates. Un mélange improbable entre Lloyd Cole (son timbre de voix s'en rapproche), Adam Green pour la mélancolie pop et Hani El Khatib pour le côté crooner rock'n'roll. 

FOREST POOKY est originaire de l'Ardèche et a grandi à Washington DC. C'est sans doute pour ça que quand il prend sa guitare , on pense plus à Chuck Ragan ou Frank Turner pour le côté folk-punk, mais aussi Evan Dando quand il se fait plus pop, qu’à Jean Ferrat. Son patronyme rappelle son ancien groupe noise-rock The Pookies, et il joue ou a joué avec quantité de groupes punk-rock français (Sons of Buddha, Napoleon Solo, Black Zombie Procession, Opium du Peuple...) …».
PopUpVIDEO Bosco Delrey - Egyptian Holed Up 
PopUpVIDEO Forest Pooky - A Little Blank Spot in my Neurotic Transmission 

 La croisière Martini…
Jeudi à Fourvière, le retour de Pink Martini, ce qui ne saurait faire de mal (à condition de ne pas en abuser !). « Voilà quinze ans que Pink Martini, révélé par la ritournelle entêtante de Je ne veux pas travailler, vogue en toute liberté au large des modes et des époques. Mené par le pianiste arrangeur Thomas Lauderdale et la chanteuse Storm Large, le collectif de l’Oregon, tel l’orchestre chic et ludique d’une croisière imaginaire, entraîne ses auditeurs de La Havane à Rome, de Broadway à Istanbul, de Rio à Tokyo. Là, sous l’effet de son swing en Technicolor, tous les âges d’or de la grande musique populaire – celle d’avant les années soixante et du rock tout-puissant – se retrouvent conjugués au présent, comme réunifiés dans l’éclat d’une éternelle jeunesse. 
Avec son dernier album Happy Mistake, paru sous la prestigieuse enseigne Blue Note, le pianiste et crooner Raphael Gualazzi joue aussi à sa façon les rois de l’évasion. Avec l’abattage et la fantaisie irrésistibles d’un Jamie Cullum transalpin, cet apprenti sorcier transforme tout ce qu’il touche en pastille musicale euphorisante (…) ».
PopUpVIDEO Pink Martini (with singer Storm Large) - Amado Mio 
PopUpVIDEO Pink Martini & The von Trapps - Storm 
PopUpVIDEO Raphael Gualazzi & The Bloody Beetroots -- Liberi O No (Official Videoclip) / SANREMO 2014 

Agnes Obel 

 Fascinantes chanteuses…
25-7: Vendredi, le retour de la danoise Agnes Obel, avec Alison Goldfrapp en ouverture…: « En deux albums seulement, la Danoise de Berlin Agnes Obel a été adoptée par le public français. Philharmonics, paru en 2010, avait connu un joli succès public dans notre pays, avec 150 000 copies vendues. Une gageure pour une musique à mille lieues des canons commerciaux. Avec ses délicates compositions au piano, la trentenaire offre une alternative bienvenue aux tapageuses reines de la provocation.
Pochette de Goldfrapp
(sans doute un peu ancienne… mais amusante)

Aventine, sorti en fin d’année dernière, a confirmé les talents de composition de la douce jeune femme (…). Hier rétive à la scène, la timide Agnes Obel y consacre désormais l’essentiel de son temps. Elle se produit accompagnée par sa collaboratrice fidèle Anne Ostsee au violoncelle et la violoniste Mika Posen, du groupe Timber Timbre. 

À la même affiche, la chanteuse Alison Goldfrapp, et son complice Will Gregory, viendront prolonger la grâce à l’œuvre sur leur nouvelle production Tales of Us. Un disque qui nous rendait, à la rentrée dernière, le meilleur de ce duo formé en Angleterre il y a quinze ans, à la fin de la vague trip-hop. Après des détours par le glam-rock, la dance et la pop synthétique, Goldfrapp a renoué avec la formule de Felt Mountain, en 2001 : des morceaux downtempo aux ambiances cinématographiques, zébrés par la voix fascinante de la chanteuse. (…) ».
PopUpVIDEO Agnes Obel - Dorian (Official Video) 
PopUpVIDEO Agnes Obel - The Curse (Berlin Live Session) 
PopUpVIDEO Goldfrapp - Stranger (Official Video) 
PopUpVIDEO Goldfrapp - Drew (clip 2013) 
PS: Filmé au concert……
PopUpVIDEO Agnes Obel - Philharmonics (Live - Full HD) @ Nuits de Fourvière, Lyon - France 2014 
PopUpVIDEO Agnes Obel - Dorian - Nuits de Fourvière 2014, Lyon, FR (2014/07/25) 
PopUpVIDEO Goldfrapp - Annabel - Nuits de Fourvière 2014, Lyon, FR (2014/07/25)  
PopUpVIDEO Goldfrapp - Utopia (Live - Full HD) @ Nuits de Fourvière, Lyon - France 2014 


 British rock 
Babyshambles (d'après 3e album)
26-7: Rock britannique Samedi avec les Babyshambles de Pete Doherty (Les Libertines, c’était pas possible ?) assortis de Miles Kane en 1ère partie…: « Pete Doherty est de retour aux Nuits. L’impossible monsieur Babyshambles façonne depuis près de quinze ans une oeuvre foutraque où la sauvagerie côtoie le romantisme dans une joyeuse pagaille sonique, terrain de jeu sine qua non de l’étrange animal pop mi-poète mi-punk. Sous ses airs de ne pas y toucher, le songwriter anglais se révèle être un auteur racé, orfèvre de chansons d’une émouvante sincérité et d’hymnes rock intemporels (Fuck Forever, Delivery et le récent Farmer’s Daughter sont de cette trempe). Il a trouvé avec Drew McConnell (basse), Mick Whitnall (guitare) et Adam Falkner (batterie), les parfaits compagnons de route et fait de Babyshambles bien plus qu’un supporting band. Signe de cet esprit de troupe retrouvé : leur troisième album Sequel to the Prequel – sans doute le meilleur – est le premier sur lequel Doherty partage les crédits depuis l’époque de The Libertines. 
Miles Kane a lui pris le chemin inverse : celui de la carrière solo après avoir fait le bonheur de ses groupes The Rascals et The Last Shadow Puppets. Il présentera en ouverture de cette soirée la britpop néoclassique de son deuxième album Don’t Forget Who You Are, salué par tous les pontes du genre, de Noel Gallagher au modfather Paul Weller ». = Le concert de la semaine pour Guignol's Rock bien entendu…
Baxter Dury remplace MK…
PS: Miles Kane "remplacé" par Baxter Dury…: « Fils du légendaire et sulfureux Ian Dury, Baxter Dury s’est emparé avec brio du flambeau d’un rock anglais mêlant gouaille et finesse, mélodies au cordeau et textes pleins de verve, immédiateté pop et échappées psychédéliques. Enregistré notamment avec le bassiste des Babyshambles, son quatrième album à paraître cet automne, It’s a Pleasure annonce déjà la couleur : toujours impeccable sur scène, Baxter Dury, pour son premier passage à Fourvière, incarnera avec vigueur et volupté l’esprit “so english” qui règnera sur le Grand Théâtre…».
PopUpVIDEO Babyshambles Live at AB - Ancienne Belgique (Full concert, 1h19) 
PopUpVIDEO Babyshambles - Le Zénith, Paris 3 October 2013 (59mn)
PopUpVIDEO Miles Kane - Better Than That 
PopUpVIDEO Miles Kane - Taking Over 
PS: Filmé au concert……
PopUpVIDEO Babyshambles live Lyon Nuits de Fourvière France 2014 (Fuck Forever) 
PopUpVIDEO Babyshambles live Lyon Nuits de Fourvière France 2014 (Fall From Grace) 

27-7: Et Dimanche enfin, la nouvelle date (report) pour le concert Vanessa Paradis & Benjamin Biolay. On va pas vous refaire l’article, on avait déjà annoncé ça il y a quelque temps
PopUpVIDEO Vanessa Paradis - Mi Amor 
PopUpVIDEO Vanessa Paradis - Love Song 

(à suivre ici le WE prochain avec les derniers concerts de Fourvière 2014 : The National… Cats on Trees…) ……



Guignol's Rock 2192+ du 28-7 au……


………Comme prévu, voici donc un petit supplément pour le début de cette dernière semaine de Juillet, dernière semaine de concerts…

 Comme on bâtit des cathédrales…
 28-7: À Fourvière ce Lundi The National et James Vincent McMorrow…: « Ils s’appellent Matt Berninger, Aaron et Bryce Dessner, Bryan et Scott Davendorf. Un baryton exceptionnel et deux fratries de musiciens surdoués. Rares sont les groupes de rock à orchestrer leur musique avec autant de finesse et d’élégance, à apporter un soin aussi méticuleux à chaque strate de son, à chaque coup de cymbale. Les cinq Américains construisent leurs chansons comme on bâtit des cathédrales : en les ornant de parures minuscules, statues et bas-reliefs, foule de détails presque imperceptibles s’offrant à qui veut bien plonger corps et âme dans les méandres de leur architecture. Le quintet de Cincinnati, désormais basé à New York, avait éclaboussé de son immense classe notre édition 2010 avec deux concerts d’une saisissante générosité, dont une mémorable Nuit Brooklyn aux côtés de St. Vincent, Dirty Projectors et de la prêtresse soul Sharon Jones. Leur sixième album Trouble Will Find Me est, contrairement à ce que laisserait entrevoir son titre, un recueil lumineux. À croire qu’à force de se frotter à la question de la mort et de l’existence, les Américains ont appris à célébrer les bonheurs de la vie et celui de jouer ensemble. Ils seront précédés sur scène du flamboyant auteur irlandais James Vincent McMorrow, cousin éloigné de Patrick Watson et James Blake. Lui aussi maîtrise l’art du crescendo et sait donner à son folk terrien des allures de chant sacré ».

PopUpVIDEO The National - "I Need My Girl" 
PopUpVIDEO The National: Full Set - Live At The House 
PopUpVIDEO James Vincent McMorrow - West Coast (Lana Del Rey cover) 
PopUpVIDEO James Vincent McMorrow - Red Dust 

 Vent de fraîcheur…
Cats on Trees 
 29-7: Mardi, on reste dans des choses plutôt mélodieuses et pop-folk, mais avec des français : Cats on Trees, Cascadeur et Mark Daumail. « Dans un pays où l’on a tendance à couper les cheveux en quatre et les mesures en 6/8, la pop douce-amère du duo Cats on Trees souffle un indéniable vent de fraîcheur. Tout semble léger chez Nina Goern et Yohan Hennequin, jusqu’à ce drôle de nom de groupe. Chats paumés, chats perchés, chats jouant malicieusement leurs ballades frivoles sur les plates-bandes herbacées de Feist ou d’Imogen Heap… N’appelez surtout pas les pompiers, les deux Toulousains ont l’air plutôt bien installés dans cet arbre-là. Au-dessus de la canopée, les étoiles et parmi elles, Cascadeur. Orfèvre de mélodies cosmiques et de chansons dream-pop, ce Christophe des temps modernes usera, à n’en pas douter, des odyssées fantasmagoriques de son deuxième album Ghost Surfer pour montrer la voie (lactée) à ses partenaires d’un soir.
Après deux jolis recueils pop-folk, Morgane Imbeaud et Mark Daumail ont pris des chemins séparés. Le compositeur s’est mue en producteur insatiable, sa rencontre avec Stephan Eicher – dont il a coproduit L’Envolée en 2012 – lui a donné le goût des machines et le voilà lancé dans une nouvelle aventure musicale, cette fois-ci du côté de l’électro. Il viendra présenter, en ouverture de cette soirée, les chansons de son premier album solo Speed of Light, à paraître début mai ».

PopUpVIDEO Cats On Trees - Jimmy 
PopUpVIDEO Cats On Trees - Acoustic L'intégrale / TV5MONDE (26mn)
PopUpVIDEO Cascadeur - Ghost Surfer 
PopUpVIDEO Cascadeur - Collector ft. Christophe 
PopUpVIDEO Mark Daumail - Monsters 

 Azimutés Colombiens 
 31-7: Et Jeudi, dernier jour du mois, et dernière “summer session” au Transbordeur avec les Meridian Brothers…: « Sacrée surprise que ces azimutés colombiens de Meridian Brothers ! A l'instar de Radio Comème (des chiliens de Rebolledo et Mathias Aguayo), ou de la suisso-ghanéenne Oy, cet intriguant projet latino psyché groove né à Bogota et emmené par Eblis Alvares (drôle d'oiseau excentrique) est la synthèse parfaite de la sono mondiale 2014 : bonne humeur et énergie délirante, bazar organisé, ritournelles enfumées mais terriblement dansantes. Les Meridian Brothers sont les parfaits chefs d'orchestre d'une fiesta d'été tout en restant une sacrée énigme. A découvrir absolument ! 
En ouverture et en fin de soirée, DJ BOOLIMIX et sa bande vous proposent CHAMPION SOUND ! Dans ce jukebox grandeur nature, c'est vous qui décidez du meilleur son pour enflammer le dance floor ».


PopUpVIDEO Meridian Brothers - Salsa Caliente 
PopUpVIDEO Meridian Brothers - Le Brise Glace (Mai 2013, 29mn) 



Stevie D.





Guignol's Rock "brèves-NEWS"





Reprise acoustique du "Rock & Roll" de Led Zeppelin : cette vidéo circule notamment sur Facebook, où elle en est à près de 50.000 partages à cette heure… Sans doute parce que la fille est une excellente guitariste, ou parce que sa voix est assez remarquable également… Vous voyez une troisième raison ??? 
Après un peu de recherche, on a fini par retrouver la vidéo du côté de youTube et donc le nom de la demoiselle, c'était bien la moindre des choses… Elle s'appelle Jess Greenberg et ce type de reprises hard-rock avec… le même genre de cadrage avantageux (parfois la robe est blanche, mais tout aussi décolletée, et toujours les mêmes portes derrière…) semble bel et bien être sa spécialité ! Enjoy…

Pas mal non plus, cette reprise de Nirvana…: PopUpVIDEO Heart-Shaped Box - (Nirvana cover) Jess Greenberg
Et le fameux 7th Nation Army… PopUpVIDEO Seven Nation Army (White Stripes cover) Jess Greenberg
Sans parler de Highway to Hell… PopUpVIDEO Highway to Hell (AC/DC cover) Jess Greenberg

Pour les plus curieux : sa chaîne YouTube, et sa page Facebook



RORY FOR EVER…
Rory à Lausanne, 1972 (Photo SD)
Dans le dernier ROCK&FOLK (daté d'Août, et c'est en page 37), un article souvenir sur RORY GALLAGHER, raconté par son frère cadet Donal, qui était son manager…
On en profite pour mettre en lien un article de ce même R&F, celui-ci de 1974, trouvé sur le Net… (scans un peu difficiles à lire, mais quand on aime…). 
Et nos articles à nous alors ! On en avait un notamment dans le 1er numéro de Rock&BD (de Mars 1982).
PS: Une interview où l'on parle aussi beaucoup de Rory Gallagher, par les voix de son ancien bassiste (pendant 20 ans…!) et d'un de ses anciens batteurs (pendant 3 ans), c'est celle de BAND OF FRIENDS réalisée le 26-4-2014 à Riom… Et ça ne peut être que chez Rock-Interviews…!

PopUpVIDEO Rory Gallagher Irish Tour 1974 (1h23)



En Août : Rock  en Morvan


C'est écrit sur l'affiche mais on répète (des fois que ça intéresserait les moteurs pour vos recherches…) : à ROCK EN MORVAN (festival aoûtien de l'ami Dauga) du rock "made in France", de diverses époques du XXe siècle, donc assez vintage parfois, avec Au Bonheur des Dames, Gérard Blanchard (et son accordéon), Manu Lanvin (et son trio diabolique), et John Birds, Léa Tupelo, etc. 

Et quelques exemples en vidéos…
  • PopUpVIDEO MANU LANVIN AND THE DEVIL BLUES "AIN'T GOT TIME FOR LOVE"
  • PopUpVIDEO Gérard Blanchard - La normandie + Rockamadour 2012 (chez P.Sébastien…)
  • PopUpVIDEO Au bonheur des dames, festival Rock'n'cars Lavaur (Tarn) 15 juin 2014
  • PopUpVIDEO John Birds - Tu vas bientôt partir (clip) 
  • PopUpVIDEO Lea Tupelo & Les Reuillemardes - Where is my mind (Pixies cover, live)


Très bientôt : le SYLAK open air festival…


Un genre de HellFest en Rhône-Alpes !?


Vous savez lire : TURBONEGRO, GOJIRA, CORONER, RED FANG, etc… Les 8, 9 et 10 Août à Saint-Maurice de Gourdans dans l'Ain.

Lien : Une interview des organisateurs chez RadioPluriel


TRICKY (entre autres…) à Cabaret Frappé (à Grenoble)
http://www.cabaret-frappe.com/

PopUpVIDEO Teaser du festival
TRICKY, c'est le 23-7, mais on nous dit que c'est (déjà) complet… 




CAVE 


Le quartet chicagoan CAVE sera à Lyon le 15 septembre (lieu à préciser) pour le lancement de la saison de Génération Spontanée ! Ci-dessus, "Shikaakwa" extrait de leur 3e album "Threace" paru fin 2013…




QUELQUES ALBUMS des "artistes de la semaine"…











samedi 19 juillet 2014

Rock à la Bricotte II : "Cache ta Joie" revisited

De g à dr.: Yves Rothacher (dans la fumée !), "Puce", Patrick Blache, Yves Matrat et "Doudou" Gonzalez
 Rock à la Bricotte, An 2.  
L’idée de base pour cette 2e édition du festival de rock givordin principalement géré par Lahmi “Puce” Saïbi & friend, ne manquait pas d’originalité et d’intérêt. Il s’agissait de rejouer la musique de la pièce “CACHE TA JOIE”, qui avait été créée en 1979, collaboration du groupe FACTORY avec l’auteur de polars Jean-Patrick Manchette et le metteur en scène Daniel Benoin. A partir de la fin 1979 la pièce avait été jouée à Saint-Etienne, Bordeaux, Caen, Lyon avant d’être reprise à Paris fin 1980 et jusqu’en Février 81 (au Théâtre de Paris). C’était ni plus ni moins que le premier opéra rock français, et le seul d’ailleurs, ainsi que l’a rappelé Yves Matrat au début de son show. Show en effet, car même si ça ne devait être qu’une ré-interprétation des chansons de la pièce, ce fut bien davantage que juste un concert, Matrat oblige…: ce fut un vrai spectacle, parfaitement réussi avec ce grand maître des cérémonies ! 

 Fécondes influences
Yves avait d’ailleurs eu cette belle idée de placer entre les chansons des extraits de textes de MANCHETTE. Des fulgurances qui étaient propres à cet homme révolté, et auxquelles Matrat apportait naturellement sa fougue de comédien-né, celle qui le pousse entre autres vers Léo Ferré. Et il y avait du Léo dans ces interventions ! Comme il y avait du Rolling Stones dans la musique et dans son jeu de scène : on ne renie pas ses influences et ceux qu’il appelle “ses cousins” (et que Factory avait rencontré lors de l’enregistrement de cet album justement) le hantent toujours aujourd’hui comme hier ! Mais c’est tout sauf du vulgaire plagiat bien sûr, juste une source d’inspiration féconde. 

 Magie des sons recréée 
La musique ? Là, le deuxième maître des cérémonies intervient, qui s’appelle Puce bien sûr, le guitariste de Factory reprenait la barre du groupe après tout ce temps, et il fut également très brillant, comme il le furent tous pour recréer cette magie en cette soirée ventée de Juillet. Edouard “doudou” Gonzalez en 2e guitare surtout rythmique (mais pas que…) le secondait parfaitement, et la section rythmique basse/batterie avec Patrick Blache et Yves Rothacher respectivement était irréprochable aussi, efficace et tranquille. On cite souvent Muscle Shoals, mais à Givors il y en a qui sont pas mal non plus !! 

 Des chansons qui vivent toujours…
Bref, toutes ces chansons écrites jadis par Matrat (du moins pour les textes, les premiers textes EN FRANÇAIS pour Factory) reprenaient vie dans la bouche de leur créateur, à la voix quelque peu mûrie tout de même depuis l’album de 79 ! Cache ta joie, Rock tricheur, Ma mère disait, Jette un sort, Tire une jatte… Elles sont toutes devenues de petits classiques pour tous ceux qui les avaient découvertes alors… Celles de ce second album, mais aussi quelques unes du suivant (“Sur le Côté”), qui avaient été également jouées dans la pièce, et qui furent reprises en ce 19-7, comme l’émouvant “T’es mon ami”, théâtralisé entre Puce et Matrat, et le reggae “Les Mots Doux” joué pour le dernier rappel avec “Les Tontons Yana” du Larzac !


Car la soirée fut bien sûr un franc succès, et le public ne voulait plus les lâcher… Les Tontons Yana avaient précédé, entre reggae et jazz (finesse de la guitare…), avec des textes à la poésie très… Larzacienne ! Et encore avant, le trio (bordelais) du jeune chanteur-guitariste Alexis Evans avait proposé une funky soul de fort bon aloi. Mais le public (un peu plus nombreux que l’an passé nous semble-t-il ?) était venu avant tout pour cette éphémère résurrection de Factory (un peu dommage que ça ne soit que pour un seul concert d’ailleurs…) et il a bel et bien été comblé ! 

Stevie Dixon

Alexis Evans Trio 
Sur Facebook (il faut sans doute être connecté…), des tonnes de photos par JP Pichon
PS: Un autre compte-rendu de l'événement, par Michel Kemper, chez NosEnchanteurs
PPS: Et un autre dans Le Progrès local…(lisible en cliquant)



Pour les plus curieux, nos autres pages sur Rock à la Bricotte…! :
- Compte-rendu de l'édition 2013 (avec reformation de Ganafoul !).
- Pré-annonce de "Cache ta Joie" 2014 (dans les brèves-news)
- Annonce du concert (dans la semaine de Guignol's Rock, au 19-7 forcément…)

Et toujours : La page sur FACTORY (avec la bio de Christophe Simplex) sur StevieDixon.com
- Page du blog sur Yves Matrat lors de la sortie de "Matrat chante Léo"…

lundi 14 juillet 2014

Guignol's Rock 2191 du 14 au 20–7-2014

Parution du prochain Guignol's Rock le Lundi 21-7 seulement…
This week in LYON (& around) : Stevie Wonder, Burt Bacharach + The Divine Comedy, Portishead + Thought Forms, Elton John, Asaf Avidan, Samba de la Muerte + Brace! Brace!, Thirty Seconds to Mars, Etienne Daho + Perez, Festival Guitare en Scène avec Ana Popovic, Beth Hart, Jimmie Vaughan, etc, Scred Connexion, “Spectacle en lutte” avec Carmen Maria Vega + Madame Olga, etc, Rock à la Bricotte #2 avec “Cache ta Joie” de Factory, Dick Annegarn & friends… +brèvesNEWS à suivre…: Johnny Winter, Hervé Cristiani, SoulAÿres…


ANA POPOVIC à Guitare en Scène le 18-7 (on a trouvé que cette photo était encore mieux en négatif, vous trouvez pas…?)
Fin de Jazz à Vienne 2014 avec “l’extra-night” de Stevie Wonder en ce Lundi 14, tandis que les Nuits de Fourvière continuent de plus belle. Tiens, cette semaine deux artistes nés le même jour que nous (à quelques années près), Stevie Wonder et Ana Popovic (elle sera à Guitare en scène de St-Julien-en-Genevoix) je pense que vous comprendrez l’importance d’en faire la remarque…:-) Parcourons donc tout ça ensemble… 

Stevie Wonder a enregistré au Printemps avec
Pharrell Williams et Snoop Dogg, pour un album de
ce dernier (et la photo est aussi de l'Instagram de celui-ci)
 Mythe vivant 
14-7: Stevie Wonder, un monument bien sûr… On aimait beaucoup son “Fingertips” quand il était “chouchou de la semaine” à Salut les Copains”, mais quelques années ont dû passer depuis on dirait… On vous livre ces quelques lignes un peu bateau qu’on a piqué chez Montreux Jazz où il sera le 16 avant de donner un 2e concert français à Juan le 18…: « Un demi-siècle de musique, une influence considérable exercée sur les  musiques afro-américaines modernes et pléthore de tubes planétaires : Stevie Wonder est un mythe vivant. Pour avoir croisé immédiateté pop et dynamique rhythm’n’blues, l’auteur de “Superstition” a bouleversé le  paysage musical du XXe siècle, influencé plusieurs générations  d'artistes (de Michael Jackson à Daft Punk), s’imposant comme un créateur parmi les plus cruciaux de son temps. Son concert au Stravinski (ce 16-7) est un événement de taille. En effet, jamais Stevie Wonder ne s’était encore rendu à Montreux. Claude Nobs en avait rêvé. Cette 48e édition exauce enfin un de ses vœux les plus chers ». On espère que Claude (plus d’un an après sa disparition) est bien en ligne de là-haut… À Lyon par contre on avait pu voir SW en Septembre 1984, c’était même pour l’inauguration de la “bulle” Tony Garnier (qui n’allait pas rester gonflée bien longtemps). Outre ses classiques qui étaient déjà là bien sûr, je me souviens qu’il avait fait une reprise de “High heel sneakers” et j’avais d'ailleurs été déçu qu’il fasse chanter le public là-dessus…!!
PopUpVIDEO Stevie Wonder - Full Album The Definitive Collection. 
PopUpVIDEO Stevie Wonder & Jeff Beck - Superstition 2009 
PS: ET FILMÉ AU CONCERT……
PopUpVIDEO Stevie Wonder - Supertition - Jazz à Vienne - 14/07/14
PopUpVIDEO Stevie Wonder - Master Blaster - Jazz à Vienne - 14/07/14 
PopUpVIDEO STEVIE WONDER Sir Duke + I Wish - Théâtre de Vienne 
PopUpVIDEO Stevie Wonder - Livin' for the city - Jazz à Vienne - 14th July  


 Pop savante 
Lundi à Fourvière, Burt Bacharah et Neil Hannon (The Divine Comedy). « Un maître de la pop savante et l’un de ses disciples surdoués réunis à la même affiche. Le 14 juillet à Fourvière, on fêtera l’excellence. Que dire d’un homme qui a signé pas moins de soixante-dix tubes certifiés, dont l’inoxydable Raindrops Keep Fallin’ on My Head (Toute la pluie tombe sur moi en VF) ou la divine bande originale du James Bond Casino Royale, et qui a été repris à ce jour par la bagatelle de 1785 musiciens ? (…) Porté par les paroles de Hal David, son répertoire est tellement universel qu’il a mis le monde de la musique dans sa poche : des plus grands crooners américains aux figures de la bossa nova, de la diva Dionne Warwick à Elvis Costello ou Jamie Cullum, de Rufus Wainwright à l’avant-garde new-yorkaise, de Duke Ellington ou Bill Evans à Noel Gallagher (Oasis) ou Jarvis Cocker (Pulp)… 
Pour la première venue à Lyon du maestro californien et de son ensemble, convier l’un de ses disciples surdoués était une évidence : Neil Hannon sera donc de la party. Deux ans après un récital solo qui a marqué les âmes sensibles, le démiurge de The Divine Comedy reviendra à Fourvière en quatuor, pour livrer sur un plateau les diamants de sa propre pop savante – et pourquoi pas, le temps d’un ou deux titres, partager la scène avec son illustre aîné ?».
PopUpVIDEO Burt Bacharach Performs "What the World Needs Now is Love" | In Performance at the White House…
PopUpVIDEO Les nuits de Fourvière "Neil Hannon" 2012 
PopUpVIDEO The Divine Comedy live at The Palladium 

 Toujours dans l’attente du 4e… 
15-7: Portishead le lendemain Mardi, même colline… « Il y a vingt ans tout juste, la paisible région anglaise de Bristol fomentait une révolution musicale. Dans la foulée du collectif Massive Attack, né quelques années plus tôt, plusieurs formations mettaient un nouveau son en orbite : le trip-hop. Parmi ceux-ci, Portishead (d’après le nom de la ville d’origine des musiciens du groupe) fut un des plus populaires. De Glory Box en Sour Times, ils firent de leur album éponyme un énorme succès populaire, ainsi qu’une des références clés de l’époque. L’alchimiste Geoff Barrow, tisseur d’ambiances musicales travaillées, et Beth Gibbons, chanteuse superlative, poursuivirent l’aventure collective le temps d’un deuxième essai couronné de succès, avant d’emprunter des routes séparées. Depuis, ces deux complices se retrouvent à intervalles réguliers pour faire renaître la magie de leur collaboration. En 2008, Third ouvrait une nouvelle ère dans la vie du groupe. Quinze ans après, les climats apaisés des débuts s’étaient mués en atmosphères dures et oppressantes, au diapason d’une époque plus crue. S’ils ont continué à donner des concerts depuis lors, les musiciens de Portishead n’ont pas encore livré de suite à cet album…». Thought Forms en 1ère partie…
PopUpVIDEO portishead (glastonbury 2013, 34mn) 
PopUpVIDEO Thought Forms - Nine Volt Sessions 

 Fontaine à mélodies… 
16-7: Et Mercredi, un autre genre de monument avec Elton John…: « Il n’a pas attendu d’être anobli par sa très gracieuse majesté la reine d’Angleterre pour être un des seigneurs de la pop anglaise.
Dans les années 1970, Elton John pesait à lui seul 1% du chiffre d’affaires de l’industrie musicale. Première superstar britannique de l’ère post-Beatles, il est l’homme de tous les records et de tous les excès. Ancien accompagnateur timide – il s’appelait encore Reginald Dwight – il a mis son talent de pianiste et de chanteur au  service d’un des répertoires les plus puissants de l’histoire du rock. En collaboration avec le parolier Bernie Taupin, il continue d’être une fontaine à mélodies. The Diving Board, son dernier album, est aussi une de ses plus belles réussites. Elton John est revenu à la source de son inspiration, le début des années 1970, alors qu’il revisitait la musique américaine et que ses maîtres se nommaient Leon Russell, Laura Nyro ou Levon Helm (The Band). (…) Alors que l’on réédite son chef d’oeuvre Goodbye Yellow Brick Road, il est temps d’admirer ce monument ».
PopUpVIDEO Elton John. Basel 18 November 2006 (1h54)  
PopUpVIDEO Elton John - London 2002 - The Royal Opera House (Full Concert, 1h04)

Asaf Avidan 
 De ces voix étranges… 
17-7: Jeudi, et Fourvière d’abord “du temps qu’on y est”… avec le retour de Asaf Avidan, en version solo…: « Il est de ces voix étranges qui interpellent à la première note. Asaf Avidan s’est ouvert au monde avec un cri, une prière, une chanson d’amour et de perte à la beauté immédiate. “Un jour nous serons vieux et penserons à toutes les histoires qu’on aurait pu raconter”, avoue-t-il dans le  refrain du tube Reckoning Song – que celui qui n’a jamais eu de mal à tourner la page lui jette la première pierre. Depuis, le jeune Israélien continue de distiller les émotions brutes avec le même niveau de sensibilité et une palette sonore de plus en plus audacieuse. Fruit d’une collaboration avec le multi-instrumentiste Tamir Muskat, son quatrième album, Different Pulses – le premier enregistré sans les fidèles Mojos – est sans doute le plus personnel. Il est aussi le plus cinématique : guitares, cuivres et sifflements empruntés à Ennio Morricone peuplent un opus mélancolique et solaire à la fois, bande-son d’une existence vagabonde, marquée par les joies du voyage et les traversées du désert ».
PopUpVIDEO Asaf Avidan concert privé Le Mouv' 2013 [FULL, 1h04] 
PopUpVIDEO Asaf Avidan - Live @ Rome - 12.2.12 - FULL CONCERT!!! (1h17) 

Samba de la Muerte parmi les épis…
 Désinhibitions électriques 
Alternative au Transbo le 17 avec une nouvelle “summer session” accueillant Samba de la Muerte et Brace! Brace! On s’informe…: « Bien éloigné des sonorités des carnavals brésiliens, SAmBA De La mUERTE ressemble plus à une fusion entre la poésie mélancolique de James Blake,  les mélodies aériennes de Mount Kimbie et le pendant obsédant d’Animal  Collective… Post-folk, indie folk, folktronica peu importe… SAmBA De La mUERTE, c’est  la fraicheur normande qui s’empare de différents genres pour créer du Beau, non pas pour se faire mousser, ni pour qu’on l’intellectualise, mais simplement pour le plaisir de la contemplation. (…)
Deux guitares distordues, une voix singulière et une boite à rythmes minimaliste : Brace! Brace! nous catapulte en eaux troubles entre garage, psychpop et noise rock… On sent dès les premiers accords que ces kids ont grandi dans les nineties, bercés par les insolentes rengaines d’un certain Graham Coxon. Ils nous entrainent au cœur d’un tumulte ascensionnel, à la découverte de leurs désinhibitions électriques ». Ajoutons que la radio RTU fera son émission en direct prenant toute la soirée…
PopUpVIDEO SAmBA De La mUERTE - Fire (Official Video) 
PopUpVIDEO Brace ! Brace ! - Cheeky Lack 

30 Seconds to Mars
 Superman vers Mars 
Jeudi encore, le théâtre antique de Vienne reprend déjà du service avec la venue de Thirty Seconds to Mars, le trio américain adulé (des zados ?), qu’on avait déjà pu voir en Février à la Halle Tony Garnier. On sait que l’adulation va surtout vers le leader du trio, l’acteur Jared Leto, également chanteur-songwriter, musicien, metteur en scène, producteur, activiste, philanthrope et homme d’affaire (on essaie de recopier english wikipedia !). Un surhomme donc, ça doit être bien que notre jeunesse profite de tels exemples, non ?! Leur 4e et dernier opus, en 2013, s’intitulait “Love, Lust, Faith and Dreams”. Très vaste programme, une vie ne suffit guère à en faire le tour…
PopUpVIDEO Thirty Seconds to Mars - Do or die - Live in Lyon / Fev 2014 
PopUpVIDEO Concert 30 Seconds To Mars - Lyon 14/02/14 (full concert, 52mn) 
PopUpVIDEO THIRTY SECONDS TO MARS - Bright Lights (Lyric Video) 
PopUpVIDEO Thirty Seconds To Mars - End Of All Days (Lyric Video) 

La pochette du dernier album, ici non censurée…
(Photo © Richard Dumas / Mercury)
 Innocence retrouvée 
18-7: Vendredi, on revient à Fourvière, et si en France, on n’a pas de superman bien connu, on a néanmoins Etienne Daho en pop star…: « Plus de trente ans après ses débuts, ce symbole de la musique française chic continue de régner en maître sur la production musicale d’ici.
En 2011, il présentait sa poignante relecture du Condamné à mort de Jean Genet, en compagnie de Jeanne Moreau, sur la scène du Grand théâtre. Le revoici aujourd’hui vêtu de ses oripeaux de pop star, dans la foulée du superbe album Chansons de l’innocence retrouvée, paru fin 2013 dans un concert de louanges. (…) Aujourd’hui, il convie quelques-uns de ses disciples sur son nouveau disque, notamment Dominique A ou François Marry, du groupe Frànçois & the Atlas Mountains. Infatigable passeur de culture populaire, ce collectionneur de disques a aussi invité ses héros américains, Debbie Harry (Blondie) et Nile Rodgers (Chic). Entre rythmiques funk moites et déluges de cordes romantiques, Étienne Daho est parvenu à un équilibre parfait. En prélude à sa rentrée parisienne de novembre, le chanteur revisite son répertoire riche en tubes dans le cadre d’une prestation forcément éclatante ».
PS: Concert complet, mais Daho sera de retour au Transbordeur le 5-12…
PopUpVIDEO Etienne Daho - La Peau Dure 
PopUpVIDEO Étienne Daho - Les Chansons De L'Innocence 
PS: Filmé au concert…
PopUpVIDEO Etienne Daho - Bleu comme toi @ Nuits de Fourvière, Lyon 2014-07-18 


Oui, donc sur les trois jours du week-end, place aux guitaristes à GUITARE EN SCÈNE de St-Julien-en-Genevois (autant dire tout près) avec la Serbe Ana Popovic donc, mais aussi Beth Hart (on lui connaît de fameux guitaristes…), et Jimmie Vaughan, Steve Vai, Airbourne, Thomas Dutronc, Manu Lanvin… etc. Avis aux amateurs de 6 cordes (et plus…).
PopUpVIDEO Ana Popovic - Can You See Me [OFFICIAL MUSIC VIDEO] 
PopUpVIDEO Ana Popovic Band @ Jazz oder nie! © BR-alpha / B JAZZ Festival 2012, Burghausen DE 
PopUpVIDEO Beth Hart - Caught out in the rain - LIVE PARIS 2014 
PopUpVIDEO Jimmie Vaughan @ The Malibu Inn 5-19-13 

19-7: Samedi, à Lyon, notons le passage des rappeurs frenchy de Scred Connexion au Blogg…
PopUpVIDEO Scred Connexion Mix 
PopUpVIDEO Mokless - Briseur de Reves (Clip Officiel) // Scred Connexion 

 En lutte…
Et à Fourvière, relâche pour le festival qui met à disposition le Grand Théâtre pour l’association “Les Amis de Spectacle en lutte” afin d’organiser un concert avec Carmen Maria Vega, Le Son Etrange MC's, Madame Olga, et KorD. « Cet événement a pour but de récolter des fonds afin de soutenir la lutte dans laquelle notre profession s’est engagée ainsi que les personnes en situation de précarité de manière plus générale (L’épicerie sociale et solidaire, le Secours Populaire, l’ALPIL, Collectif unitaire 69). Entre chaque concert la scène se transformera en tribune d'expression qui accueillera les représentants de différents organismes militants pour la cause qui nous unit ». C’est 10 euros, alors venez nombreux…
PopUpVIDEO Carmen Maria Vega - Qu'est-ce qu'ils sont cons (Live, 2012) 
PopUpVIDEO Carmen Maria Vega "Le déserteur" - Live @ Le Sax, Achères - 05/11/2013 
PopUpVIDEO Madame Olga - Pharmacopée 

Le 2e album de FACTORY, en 1979…
 Cache ta Joie…
Autre rendez-vous, mais alors pour les connaisseurs du rock lyonnais et même plus spécialement givordin, la 2e édition de “Rock à la Bricotte” se tiendra dans le même site bucolique que l’an passé (notre compte-rendu de 2013 est ici et l'étang de la Bricotte est par là…) et avec un objectif plutôt original pour la prestation principale : la relecture (ça se fait bien dans le rock désormais, depuis le “Berlin” de Lou Reed…) de l’album “Cache ta Joie” du groupe Factory. Ce 2e album de Factory avait été composé en 1979 pour servir de bande-son à une pièce de Jean-Patrick Manchette écrite tout spécialement et qui s’appelait donc “Cache ta joie”. Et le groupe se produisait sur scène dans le cadre de la pièce, comme à Lyon en Janvier 1980 pour quelques soirées au Théâtre du 8e (la salle qui est devenue Maison de la Danse).
Il y aura donc Yves Matrat, le chanteur de Factory et auteur des chansons (ici en français), le guitariste du groupe Lahmi “Puce” Saïbi, et les deux batteurs historiques, Baps et Yves Rothacher. Plus l’autre guitariste givordin toujours sur la brèche, j’ai nommé Edouard Gonzalez (des actuels Dood's) et le bassiste Patrick Blache. 
Avant Cache ta Joie, on pourra apprécier, découvrir quelques groupes d’ici et d’ailleurs comme Hummer’s Truck (de Vienne), le trio de l’assez étonnant Alexis Evans (des Bordelais) et les Tontons Yana (reggae du Larzac !).
[Vous pouvez aussi consulter cette pré-annonce du concert dans une de nos chroniques du mois passé, suivie par deux intéressants commentaires de Yves Matrat… PS: Un autre commentaire de Matrat sous la chronique actuelle…: descendez voir]
PopUpVIDEO VIDÉO ANNONCE DU CONCERT (fenêtre Facebook à redimensionner !)
PopUpVIDEO Factory - Cache ta joie (1979) 
PopUpVIDEO Jette un sort - FACTORY (TV Studio 3, 9/4/80) 
PopUpVIDEO Factory Cache ta joie Rock tricheur (Givors, Janv’ 2011) 
PopUpVIDEO ALEXIS EVANS TRIO - I Need That Car - Live @ Alter Notes Studio 

Dick Annegarn, deux fois
 Empêcheur de chantonner en rond 
20-7: Dimanche, et il nous reste un concert… à Fourvière bien sûr, mais à l’Odéon car Dick Annegarn n’a jamais attiré des foules immenses. N’empêche que…: «…Depuis qu’il a débarqué de ses Pays-Bas natals, au début des années 70, on est tenté de dire que Dick Annegarn a bercé des générations d’auditeurs : les contes tragi-comiques de Père Ubu ou Bébé éléphant, le souffle mélancolique de Bruxelles ou les confessions solitaires de Coutances ou De bémols et de dièses appartiennent à un patrimoine populaire qui n’a cessé de se transmettre. Sauf que le bonhomme, tête de pioche et grosse voix craquelée, n’est pas vraiment du genre à vouloir “bercer” son monde… Inscrits dans l’histoire en mouvement de la folk music, son parcours et son oeuvre ont plutôt fonction d’empêcheurs de chantonner en rond. Toujours en chemin et en recherche – voir l’acoustique virevoltante de son dernier album “Vélo va” –, Dick Annegarn a inculqué à la chanson d’ici quelques saines vertus comme l’exigence de musicalité ou le goût du verbe juste. Ainsi ce hobo lettré, trop épris de liberté pour se laisser enfermer dans un panthéon, est-il devenu une figure tutélaire pour nombre de ses pairs. Pour ses quarante ans d’activité, il était donc naturel qu’il en invite quelques-uns à ses côtés [Yael Naim, Camélia Jordana, etc], lors d’une fête intime et fantasque scénographiée par Aurélien Bory. (…)
En première partie, François Maurin, alias F.M., présentera les pièces d’horlogerie de son album The Organ King, pont rêvé entre pop, classique et musiques mécaniques ».
PopUpVIDEO Dick Annegarn - Piano dans l'eau (Acoustic Session, Cargo #608) 
PopUpVIDEO Dick Annegarn - "PIRE" à Ce soir (ou jamais !, 2014) 
PopUpVIDEO Stage version of "I don't care" by Singer/Songwriter F.M. 

Le p'tit vélo de Dick Annegarn
Stevie D.

RIP : Mort de Tommy Ramone, le dernier des membres originels des Ramones.
www.slate.fr/story… // fr.wikipedia.org/wiki/Tommy_Ramone
PopUpVIDEO Ramones - It's Alive (The Rainbow, 1977, 25mn à fond la caisse…)



Guignol's Rock "brèves-NEWS"


Johnny Winter (1944/2014) 
Aix-en-Provence, Août 1970 (©SD)
Photo de 1969, London (DR)
RIP facile : Il aura rejoint Jimi au paradis des guitaristes de blues pour une folle jam-session…:-)
Mince, on nage dans la nécro ces jours-ci… Cette fois, c'est Johnny Winter qui se fait la malle en ce 16 Juillet (et du côté de Zürich pendant sa tournée européenne : dernier concert le 14 à Cahors). On l'avait senti bien vulnérable et fatigué l'an passé à Jazz à Vienne. Pourtant il n'avait "que" 70 ans… Certes, avec lui de nombreuses années avaient dû compter double ou triple tant il avait tiré sur la corde… Il était encore repassé aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu ce Printemps, vous y étiez peut-être ? Jouant assis bien sûr… Moi, je me plais à le revoir plutôt virevoltant, léger, les yeux fermés derrière ses longs cheveux, comme un shaman du blues électrique (tout ça mentalement plutôt qu'en vidéo…) … C'était la première fois que je le voyais sur scène, à la Rose d'Or de Montreux en Avril 1970…
The show must go on : Son nouvel album "Step back" devait/devrait sortir le 2 Septembre, avec plein d'invités prestigieux : Clapton, Billy Gibbons, Joe Perry…

PopUpVIDEO Johnny Winter "Mean Mistreater" (1970 Montreux)
PopUpVIDEO Johnny Winter - Live from Montreux (1970, 41mn)
PopUpVIDEO Johnny Winter avec Dr John "Talk to your daughter" (where and when ?) 
PopUpVIDEO Un reportage de 1970 chez Johnny Winter (document INA) 


Des articles, des hommages…:  NextLibérationLeMondeWikipédiaqobuzzUSAtoday


PS: Une interview réalisée à Bourgoin-Jallieu en Mai dernier chez Rock-Interviews. >>>





Hervé Cristiani (1947/2014) : Paix à ses os…



Sad news…: On apprend le décès de Hervé Cristiani. Surtout connu pour un seul tube en 1981, mais sa carrière avait commencé bien avant (son 2e 45 tours était un duo avec Dick Annegarn, voir un peu plus haut…) et s'est poursuivie jusqu'à nos jours avec un dernier album en 2008 qui se nommait “Paix à nos os”… (voir le making-off ci-dessus, avec Yannick Noah, Cabrel, Souchon…). On suppose que l’ami Alain Jacquin, qui avait organisé l’année passée son concert à la Verpillère (annoncé dans ce numéro de notre chronique), et qui était devenu son ami, doit être effondré… On avait rencontré Hervé pour Lyon Poche il y a bien longtemps : à l’époque du fameux “Il est libre Max” et on l’avait bien sûr trouvé fort original et sympathique… (On va essayer de retrouver cet article, d'ailleurs…). 

Dans Le Monde… // Wikipédia

PopUpVIDEO Hervé Cristiani: Une seconde avant (montage 2 avec texte) 
PopUpVIDEO Hervé Cristiani - COUP DE GUEULE 
PopUpVIDEO Bamako2 (clip d'un fan avec l'aimable autorisation de l'auteur Hervé Cristiani)
PopUpVIDEO Hervé Cristiani "Il est libre Max" - Archive INA 


SoulAÿrès : nouveaux clip et album en Octobre 
…avec votre concours !



SoulAÿrès (l'ex Trio…) prépare son nouvel album, "Love & failure" (j'enrage : l'automatisme de blogger veut écrire "fêlures" à la place !!), mais votre participation, oui la vôtre à vous, serait souhaitable… Non, il ne s'agit pas d'aller faire les (jolis) chœurs, mais juste de rendre visite au site KissKissBankBank (<< click here!!) pour les aider à financer le projet. Pas forcément besoin d'aller retirer de l'argent à votre banque pour devenir mécène : 5 euros peuvent même suffire ! 
Voyez le clip de présentation ci-dessus : il est rigolo en plus. Et on vous en ajoute un de concert, ci-dessous…
PopUpVIDEO SoulAÿrès • Extraits live @ L'Esplanade du Lac 

Page Facebook
et



QUELQUES ALBUMS des "artistes de la semaine"…