Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages en cliquant ici

lundi 27 mai 2013

Guignol's Rock 2139 du 27-5 au 2-6-2013

THURSTON MOORE, ANDY MOOR & ANNE-JAMES CHATON, PAROLES ET MUSIQUES, FAUVE#, PEDRO KOUYATÉ, JUNE & DECEMBER, DINOSAUR JR, Rencontres DISKOVER, BASS DRUM OF DEATH, COWBONES, W.AT.S., AWEK, FORT EN JAZZ, MATT BIANCO… +NEWS à suivre: ENCYCLO-BLUES, DUCHESS SAYS…

AWEK à Pérouges le Samedi 1-6 dans le cadre du Printemps de Pérouges
(Pochette de leur dernier album "Rich & Famous")

Toujours beaucoup de copier-coller pour vous présenter cette semaine de concerts rock (&co) à Lyon. Et (oserons-nous le souligner) on est parfois (souvent…) amené à en corriger les fautes d'orthographe, nombreuses dans certains communiqués. On ne parle évidemment pas (comment cela se pourrait-il !) des extraits qu'on relève chez les très éminemment lettrés Inrocks ou Télérama. Cela va de soi…:-). Soulignons aussi que les extraits relevés sont souvent abusivement superlatifs quand il s'agit de "communiqués officiels" (forcément…). On vous fait confiance pour adapter votre jugement en tempérant ces enthousiasmes intéressés…

 Guitare et poésie 
Thurston Moore (Est-ce pour tenter de se disculper
qu'il affiche cet épisode adultère fameux…?!)
28-5: On commence une fois de plus avec le Sonic : Ce Mardi, passage du "guitar poetry tour" qui "abolit les frontières de deux scènes de la création contemporaine" (et qui sera le 30 à la Gaîté Lyrique à Paris, tirez-en les comparaisons que vous voulez…) avec pas moins que Thurston Moore… Faut-il encore dire "de Sonic Youth" : il semblerait que le groupe légendaire n'ait finalement pas résisté à l'histoire d'adultère qui a brisé le couple Moore/Gordon. Au programme aussi Andy Moor, guitariste des hollandais de The Ex (et de quelques autres) et Anne-James Chaton, poète performeur (NB: Si vous ne connaissez pas, méfiez-vous des apparences : d'une part c'est un monsieur, malgré ce drôle de prénom, et d'autre part il s'exprime bien en français). On suppose qu'on pourra apprécier diverses formules à géométrie variable tout au long de la soirée (il semble que Olivier Mellano, guitariste de Dominique A et Miossec soit également de la partie).
PopUpVIDEO Chelsea Light Moving "Sunday Stage" (Atlanta, Mars 2013)
PopUpVIDEO Anne James Chaton & Andy Moor (Févr' 2011)

 Paroles et Musiques 
Dès ce Mardi, et jusqu'à Samedi aura lieu à St-Etienne le 22e festival "Paroles et Musiques". On vous laisse visiter le site web pour la riche programmation… On a trouvé ces quelques lignes d'historique sur l'événement…: « Le Festival Paroles et Musiques est né en 1992 à la Salle Jeanne d’Arc sous le parrainage de Léo Ferré. (…) L’esprit général de la programmation est toujours resté le même : montrer le renouvellement extraordinaire de la chanson française au sens large (chanson, hip-hop et musique du monde) et toujours privilégier la qualité et l’homogénéité d’un festival en prenant des risques au niveau des découvertes. Depuis plus de 20 ans, nous essayons aussi de réaliser un véritable suivi des artistes programmés : d’une première partie la première année, à un spectacle en solo sous le chapiteau la deuxième, jusqu’à une salle de 7 000 places pour la troisième année (ce fut le cas de M). Le public, habitué à ce fonctionnement est toujours présent et participe en cela à l’émergence de nouveaux talents (Loïc Lantoine, Yann Tiersen, M, Bénabar, les Wriggles, Tryo…etc.). (…) En 2012, l’ancien Parc Expo, devenu Parc François Mitterrand transformé en parc paysager devient LE lieu du Festival qui se rapproche ainsi de la salle de musiques actuelles Le Fil, véritable aimant de la vie culturelle locale ».

Fauve # (toujours de dos sur les photos ?)
 Blizzard, vous avez dit blizzard ? 
29-5: Ils seront à Paroles et Musiques (le 30 au Fil), mais aussi au Marché Gare ce Mercredi, voici une des plus importantes révélations françaises de ces derniers mois, le groupe FAUVE. Pour situer, voici quelques lignes trouvées en introduction à une "interview fleuve" chez Les Inrocks…: « Avec une poignée de morceaux implacables et de concerts viscéraux, le groupe parisien Fauve≠ impose depuis quelques mois une cure d’électrochocs au rock français. Des textes parlés pour raconter au premier degré le dégoût, les doutes et les idéaux d’une génération. Un refus constructif des codes médiatiques et du consensus. Il y a plus de vingt ans, Dominique A chantait le courage des oiseaux (dans le vent glacé). Aujourd’hui, Fauve s’attaque au blizzard, métaphore de tout ce qui glace le sang et la vie. Autour de Fauve#, le buzz est énorme, le groupe divise. Nous on est pour, on n’attendait que ça, on se languissait du rock qui jaillit comme on purge un abcès. Quelques jours avant la sortie de leur premier disque, rencontre avec cinq musiciens impressionnants de passion et de détermination ». On vous laisse cliquer pour lire la suite, et voici un petit assortiment de vidéos (leur collectif incorpore un vidéaste, donc les clips sont totalement leurs œuvres).
PopUpVIDEO FAUVE ≠ BLIZZARD (VERSION LONGUE)
PopUpVIDEO FAUVE ≠ KANÉ 
PopUpVIDEO FAUVE ≠ SAINTE ANNE
PopUpVIDEO Fauve - Nuits Fauves (en Mouv'Session)

Pedro Kouyaté et son étonnant instrument
 La transe du griot  
 Mercredi aussi, un concert au palais de la Mutualité (salle E. Herriot), "world" on va dire avec Pedro Kouyaté & Band + June & December.  « Artiste libre et inspiré, c’est dans la culture ancestrale de son pays d’origine, le Mali, et particulièrement dans l’univers profond et mystique de la confrérie des chasseurs mandingue, à qui il emprunte le flow et les gammes pentatoniques, que Pédro Kouyaté puise ce qui constitue la base de ses créations. C’est à sa manière toute particulière qu’il rend hommage à cette richesse inépuisable. Ainsi, à partir de mélodies au chant, à la guitare, mais aussi au n’goni, son instrument de prédilection, il invente une transe hypnotique dans laquelle s’intègrent des solos mémorables dialoguant avec ceux tout aussi étonnants du saxophoniste Florent Dupuit, du bassiste Nelson Hamilcaro et du batteur et percussionniste Renaud Ollivier. Sa pratique du n’goni, instrument aux sons percussifs et très évocateurs du monde parallèle et mystérieux des chasseurs mandingues, fait de Pédro kouyaté l’un de ses plus surprenants interprètes ». Avec projection du "vidéolive" de Sophie Comtet Kouyaté. Et pour June & December de la 1ère partie…: «…c’est Sara et Sébastiano dans la vraie vie… Leur musique est folk. Oui. Mais les enfermer dans cette seule case serait un peu réducteur tant les influences cold wave de Sebastiano et dream pop de Sara s’immiscent dans leur travail de composition ». Des "Angus et Julia Stone français" a même osé avancer Télérama…
PopUpVIDEO PÉDRO KOUYATÉ.WALIDEN. clip de Sophie Comtet Kouyaté. (2010)
PopUpVIDEO Pédro Kouyaté "Badjidala" clip de Sophie Comtet Kouyaté (2011) 
PopUpVIDEO Pédro Kouyaté et le Mandinka Transe Acoustique EPK
PopUpVIDEO June & December - Grandma (la Dame de Canton, Paris)
PopUpVIDEO June & December - In Your Steps (Villa Medicis 2012)

Dinosaur Jr, on the road again…
 Le retour du Dinosaur 
Et 29-5 encore (un Mercredi décidément fourni) à la moderne Epicerie de Feyzin, le retour de Dinosaur Jr, pas revu dans nos contrées depuis bien longtemps nous semble-t-il (quand même pas 1991 ?!! C'est la dernière fois que nous l'avions vu en tout cas…!). Dinosaur Jr, c'est un groupe américain de rock alternatif formé dans le Massachusetts en 1984 par J. Mascis (guitare, voix, écriture…), Lou Barlow (basse) et Murph (batterie) et qui est vite devenu une référence, influant notamment sur les groupes alternatifs des 90s.  Lou avait quitté le groupe en 1989, mais il était de retour dans la reformation en 2005. Le récent album "I bet on Sky" doit être le 3e du trio ainsi reformé et le 10e sur toute la carrière du groupe. « A l'image de certains autres groupes du genre, Dinosaur Jr distille aujourd’hui une musique de plus en plus aboutie. A la hargne des débuts s'ajoute un sens de la composition qui tient désormais de la quasi perfection. Si la voix et la guitare de J. Mascis portent toujours le groupe, c’est bien un vrai trio qui crée désormais cette musique si particulière, entre tubes indie rock, ballades bruitistes ». 
NB: Un excellent article nommé "Dinosaur Senior" dans Le Petit Bulletin
Les français de Totale Eclipse en ouverture…: « Totale Eclipse, ou la renaissance. Celle des Rubiks, remis à la sauce 2013, avec l'aide cette fois-ci de Sheik Anorak à la batterie. Entre noise rock progressive et pop illuminée, un fond de blues crasseux pour pimenter, c'est alambiqué, aérien parfois, résolument efficace et puissant, beau comme un lever de soleil radioactif ».
PopUpVIDEO Dinosaur Jr. - "Watch The Corners" 
PopUpVIDEO Dinosaur Jr. - "I'm Insane"  
PopUpVIDEO Dinosaur Jr. - "Pierce The Morning Rain" 

 New Order sous codéïne…
La vraie vidéo est plus bas…
ceci n'est qu'une illustration !
30-5: On reste à l'Epicerie avec un autre groupe américain le lendemain Jeudi, The Sea and Cake…: « Formé dans le milieu des années 90, ce groupe de Chicago enchaîne des albums passionnants et ingénieux, évoquant parfois un "New Order sous codéine noyé dans un océan d'échos". Le groupe sait allier les guitares acoustiques, le drone krautrock ou bien les inspirations africaine et pop. En son sein on retrouve John McEntire, membre de Tortoise, qui officie à la batterie. Des morceaux fleuves, une ambiance unique pour des musiciens incroyables…». (Quand on vous parlait de superlatifs peut-être abusifs…). Avec Imagho en 1ère partie…: « Seul en scène, avec une guitare, un vieil orgue et quelques pédales, Imagho construit en direct un univers personnel qui emprunte autant au jazz qu’au post-rock, au folk et à la musique acousmatique ».
PopUpVIDEO The Sea and Cake - "Harps" 
PopUpVIDEO Imagho "Song for SG" live @Festival Guitare Vallée 2013
PopUpVIDEO Imagho "love poem" (for Richard BRAUTIGAN)

 Professionnalisation 
31-5: Vendredi se dérouleront au Transbordeur (à partir de 10h) les rencontres pro' Diskover 2013. Diskover (organisé par Médiatone), c'est d'abord un salon, mais après beaucoup d'évolutions, il est devenu biennal. Il n'y en a donc pas en 2013… « Cependant, en réponse aux besoins exprimés par les professionnels et les personnes en voie de professionnalisation, Mediatone et le Transbordeur, ont décidé de mettre en place Les Rencontres Diskover, afin de combler les années "sans". La première édition de ce nouveau rendez-vous biennal se tiendra le vendredi 31 mai au Transbordeur, en collaboration étroite avec Pôle Emploi Spectacle et le CREF. Elle proposera des tables rondes professionnelles en matinée, et sera axée sur l’insertion professionnelle et le développement de carrière l’après-midi, à travers des rencontres individuelles et des ateliers professionnalisant ».

 Garage again au Clacson… 
Bass Drum of Death : meilleurs employés ?
…Avec Bass Drum of Death + Cowbones ce Vendredi. Communiqués…: « En 2011, le pire employé du très bon label Fat Possum Records venait déposer un disque gravé sur le bureau du patron. Sur ce disque, son travail acharné en solo sur une guitare, une batterie, un micro usb et de l'ennui nocturne. Ni une, ni deux, le disque était signé et on lui donna un nom "GB City", une galette qui réconcilie le grunge avec le cool, le garage avec l'audible, le rock'n'roll avec la mélodie.  Ainsi était né Bass Drum Of Death, un duo garage ultra offensif, mené par John Barrett, devenu meilleur employé du mois. (…). Et pour Cowbones : Ils sont nés entre les flancs des montagnes, dans les prairies abandonnées par l'air de la civilisation. Personne ne les avait vu arriver en ville, personne ne connaît leurs visages. Pourtant, une fois sur scène les Cowbones semblent en connaître bien plus long sur les dérives urbaines que n'importe quel citadin. C'est en spirales électriques que chaque titre nous emmène dans un monde de plus en plus chaotique, toujours plus loin dans la matière grise atrophiée du groupe. Imaginez Hasyl Hadkins et les Cramps ensemble, autour d'un bœuf sans frontières ».
PopUpVIDEO Bass Drum of Death, "Get Found" (live) 
PopUpVIDEO Bass Drum of Death - GB City (Full Album) 
PopUpVIDEO The Cowbones @ Mistral Palace 

 Rencontres du 3e type 
Signalons enfin pour ce Vendredi la sortie d'un EP vinyle de W.A.T.S. qui sera célébrée au Périscope. « W.A.T.S est né de la rencontre entre Ben Merlin, Guitos, et Jonas Bernath en 2009 lors d'un live improvisé au Berles Rock Festival en Suisse. Durant cette performance a émergé une incroyable alchimie, événement précieux qu'ils ont eu envie de prolonger. Influencés par les prémices du rock'n'roll (Robert Johnson), l'étroite frontière entre le blues et la soul (Lightning Hopkins), le groove (Bo Diddley ), l'art brut (Daniel Jonston), les illuminés (Sun Ra, White Noise, Spacemen 3), autant de styles différents privilégiant la narration et l'émotion avant tout, ils sortent un premier 45 tours: SP1. Puis la sortie de l'album "Where are the Stars ?" en aout 2010 prolonge l'histoire du trio. Dans une pop psychédélique teintée de folk et de rock bruitiste, ils nous disent l'envie d'une autre planète, d'une rencontre du troisième type…». Avec THX1137 en ouverture…
PopUpVIDEO W.A.T.S? Live 
PopUpVIDEO W.A.T.S? Live Marché Gare 2011 
PopUpVIDEO THX 1137 "Easy Cruising" (2008. Clip pixel/fluo réalisé JULIEN H. à l'arrache : extrait d'another reality, tuning, alizée, sexy girls) 
On rajoute une autre "release party" pour ce 31-5 : au Pax à St-E, pour l'album de Yvan Marc "La C(e)rise" (chez Le Cri du Charbon). C'est de la chanson… moderne, par certains côtés assez proche de ce que fait son copain Mickaël (de Mickey 3D). Mais écoutez plutôt… [mySpace]

PopUpVIDEO "J'OUBLIE" / YVAN MARC (duo avec Lisa Portelli) - CLIP OFFICIEL

 Blues à Pérouges…
1-6: Samedi à la ferme de Rapan et dans le cadre du "Printemps de Pérouges" bien sûr (dont ce sera peut-être le seul concert chroniqué ici, le reste n'étant pas tellement de notre ressort). Mais AWEK, puisqu'il s'agit d'eux, est un groupe devenu central dans le paysage blues français ! « C’est en 1995 et à Toulouse que le trio s’est formé. Il réunit trois musiciens ayant une grande expérience de scène française et internationale : Europe, Japon, Amérique du Sud... Il a y tout d’abord Bernard Sellam, chanteur et guitariste, puis, Olivier Trebel, batteur et enfin, Joël Ferron à la rythmique de basse. Le groupe déborde de créativité et a acquis une certaine maturité au fil du temps et grâce aux nombreux concerts qu'ils ont pu faire, notamment en première partie de grands musiciens comme Luther Allison, les Blues Brothers, Bill Deraime ou encore Amos Garett ».
PopUpVIDEO Awek "I appreciate" - Jazz à Vienne
PopUpVIDEO Awek "Big leg woman" - Live au Bikini (Toulouse 2008) 

PopUpVIDEO Awek - Blues - Nancy Jazz Pulsations 2010

 Fort en groove 
C'est aussi Samedi 1er que débute "Fort en Jazz" à Francheville. Un festival qui se déroulera jusqu'au 23 Juin à la salle L'Iris (depuis 2 ans, pour éviter notamment les problèmes de météo récurrents quand les concerts se donnaient au fort de Bruissin). « Fort en Jazz ouvre ses portes avec l'unique concert en France dans le cadre d'une tournée européenne de Matt Bianco dont le nom cache un groupe mythique qui a émergé de la scène anglaise dans les années 80. Il a enflammé les hit parades avec ses tubes teintés de soul, de jazz et de rythmes latino. On a tous en tête "Yeh, Yeh" ou encore "Whose Side Are You On". Son leader Mike Reilly revient avec un nouvel album "Hideway" produit par Dave Bascome (Depeche Mode, Peter Gabriel, Bruce Springsteen, Tears For Fears ou Placebo) ». Deux séances pour Matt Bianco : à 19 et 21 heures. Et signalons d'ores et déjà Bumcello le 7-6…
PopUpVIDEO Matt Bianco - Yeh Yeh! (1985 ?) [reprise de Georgie Fame]
PopUpVIDEO Matt Bianco feat. Basia - "Slip & Sliding" (Album Matt's Mood, 2004)
PopUpVIDEO Matt Bianco - Hi-Fi Bossa Nova - 2009 


Stevie D.




GUIGNOL'S NEWS
(À SUIVRE…)


ENCYCLOPÉDIES
En matière d'encyclopédie du blues, en France (et même dans les pays anglo-saxons) l'ouvrage de Gérard Herzhaft, passé chez divers éditeurs (et rebaptisé successivement "nouvelle", "grande"…), est la référence absolue depuis… 1979 nous semble-t-il. Mais voici qu'arrive un nouveau concurrent, sous la plume de Sylvain Thimonier… 
"ce dictionnaire rassemble plus de 500 notices biographiques sur tous les artistes du genre, des plus connus aux plus obscurs. Il peut se lire comme un guide pour les novices qui voudront découvrir ce genre musical. Mais, les connaisseurs et autres spécialistes peuvent aussi s’y référer pour rechercher un disque ou une information bibliographique précise". 
Disponible sur le site de l'éditeur, Les Sentiers du Livre

                  

JB Slim Combo
Et pendant qu'on est dans le blues… 
STARASSOPROD, c'est une association (du 66, vers Perpignan) qui a entre autres sorti le dernier album de notre bluesman fétiche lyonnais, Jack Bon, le très remarquable "Together Again" du JACK BON SLIM COMBO, paru l'été passé. Et voici le communiqué de l'association reçu récemment…

STARASSOPROD (Production et Diffusion d’Artistes) a besoin de vous !!… Afin de nous aider à obtenir une subvention pour l’organisation d’une série de concerts dédiés au blues, nous avons besoin de grossir notre liste d’adhérents. Ce serait super de nous apporter une modeste contribution en vous rendant sur notre site www.starassoprod.com, rubrique « ADHESION ».
Pour une cotisation symbolique de 5 €, nous aurons le plaisir de vous adresser le CD d’un de nos artistes ainsi qu’une carte d’adhérent valable 2 ans à compter de sa date d’émission.
*(Un reçu sera joint au CD et à la carte, pour déduction de vos impôts).*
Les musiciens qui nous font confiance ainsi que notre équipe vous remercient infiniment de votre soutien !!!!

Voici donc une bonne opportunité de vous rendre utile "pour pas cher" (5 +3 de port = 8€, moins la réduc' d'impôts !) en recevant un album intéressant ! Ensuite, rien ne vous empêchera de "descendre" assister aux concerts…

Autre opportunité de faire une B.A.(on ne pense qu'à votre bien !): en signant la pétition contre la fermeture des boutiques Harmonia Mundi (un des derniers réseaux de disquaires en France…). 



Duchess Says au Sonic en 2012…
Après le formidable concert de Thee Oh Sees (voir le petit compte-rendu dans notre numéro précédent), coup dur pour Génération Spontanée avec l'annulation du concert de DUCHESS SAYS prévu pour le 7 Juin au Marché Gare. La chanteuse Annie-Claude est malade et toute la tournée européenne du groupe canadien se retrouve donc à l'eau… 
On souhaite bien sûr un prompt rétablissement à Annie-Claude ! 
https://www.facebook.com/gspontanee
https://www.facebook.com/duchesssays 


Un concert entier de Duchess Says… (1h, fin 2011) pour vous faire patienter ?
(avec le nom des morceaux en bougeant le curseur)


Autre nouvelle peu réjouissante : La Locomysic de Vienne nous fait savoir que l'édition 2013 du FESTIVAL LES AUTHENTICS n'aura finalement pas lieu…

www.facebook.com/pages/Festival-Les-Authentiks/…


FEYZIN : "CHANGEMENT DE GÉRANT" À L'ÉPICERIE… 
COMMUNIQUÉ :
Sophie Broyer, Directrice programmatrice de l’épicerie moderne depuis 2007, quittera la structure début juillet 2013. En 6 ans à la Direction de l’épicerie moderne, Sophie Broyer aura porté la structure à devenir ce qu’elle est aujourd’hui dans la continuité du travail mené par son prédécesseur : un projet d’équipe, un lieu indispensable et reconnu dans le paysage des musiques actuelles sur la Région Rhône-Alpes. Elle a donné et assis une véritable couleur à la programmation musicale du projet, plutôt pointue et éclectique. Aujourd’hui, Sophie Broyer souhaite se tourner vers d’autres expériences professionnelles afin d’enrichir ses connaissances et savoir-faire auprès de projets culturels diversifiés.
Le Conseil d’administration de l’Association Musiques Actuelles Feyzin a nommé Damien Debard pour lui succéder. En tant qu'assistant du Chef de Projet, Hervé Mondon, à la création de l’Épicerie moderne en 2004, puis administrateur de l’Épicerie moderne depuis l’ouverture du lieu, Damien Debard a une grande connaissance du milieu musiques actuelles et plus particulièrement de la structure. Il prendra ses fonctions de Directeur programmateur dès le 1er septembre 2013.
[Amélie CHABANIS, Responsable communication] 

Un article dans le Petit Bulletin sur ce changement dans la continuité. 


RÉCRÉATION ?
Pour récompenser (?) ceux qui sont allés aussi loin en descendant cette page, on leur offre le clip "scandaleux" de Robin Thicke "Blurred Lines", dirty version (pas d'un grand intérêt musical, certes —de notre point de vue—. Genre de nouveau George Michael… Mais les danseuses sont gracieuses, non ?)



Si cette version "intégrée" ne fonctionne pas (c'est subtilement fluctuant: tantôt interdite, non interdite…), essayez celle ci-dessous en "pop-up"…
PopUpVIDEO Blurred Lines - Robin Thicke ft. T.I. & Pharrell - nude video



Quelques albums récents des artistes évoqués…
(liens Amazon.fr)


lundi 20 mai 2013

Guignol's Rock 2138 du 20 au 26-5-2013

This week: TYGA, MERCHANDISE, KING TUFF, BENJAMIN BIOLAY, NICK WATERHOUSE, A QUI AVEC GABRIEL, GRAEME ALLWRIGHT, FESTIVAL "CHANGEZ D'AIR", THEE OH SEES, ARNO, HERMAN DÜNE, SNAPPING BOYS, MESCALEROS, DAZZLERS, JACK BON, HOT SNAKES, GROUNDATION, NICO WAYNE TOUSSAINT & NEAL BLACK, ERJA LYYTINEN, H-BURNS & HAWA +NEWS à suivre…
THEE OH SEES ce Vendredi 24-5 au Marché Gare
(notre photo en théâtre d'ombres ©SD : à Nuits Sonores 2010)

[PS: Un mini compte-rendu du 24 vers le bas de cette page]
Grosse semaine de concerts, très "roots" principalement, du blues et du rock'n'roll, de la soul "vintage"… Et nous qui allons être coincé par le temps pour vous présenter tout ça… On essaie de pas trop bâcler quand même et on y reviendra de toute façon dans le courant de la semaine si on a oublié un truc important. Guignol's Rock on web est une chronique très souple et modifiable…!

 Hotel California, version classée XY 
21-5: Vous aurez déduit qu'on va donc beaucoup copier-coller. Voici pour Tyga qui passe ce Mardi, ce qu'on peut trouver sur le site du Transbo…: « Thank You God Always est l'acronyme de TYGA. De son vrai nom Michael Ray Nguyen-Stevenson, le rappeur est né en Californie il y a à peine 25 ans. D'origine jamaïcaine et vietnamienne, il a grandi en écoutant Lil Wayne et Eminem. Avant de se remplir le corps de tatouages, dont beaucoup sur le thème du fric, il a sorti des mixtapes, des morceaux repris dans des jeux vidéos, puis a fait un duo avec Chris Brown, réalisé un film porno comme Snoop Dogg et se la raconte dans ses clips Hip Hop r'n'b, tournés généralement soit sur la plage avec des belles créatures en maillot de bain, soit la nuit avec des flingues. Maintenant que vous situez le personnage, on termine en disant qu'il cartonne un peu partout dans le monde, et que son 3e album fraîchement sorti (qui compte un duo avec le gros Rick Ross) sera de la même trempe…». Oui, sorti en Avril son "Hotel California" cartonne. Deux vidéos de ses chansons ci-dessous…
PopUpVIDEO Tyga - Dope (Explicit) ft. Rick Ross 
PopUpVIDEO Tyga - Molly (Explicit)

Merchandise
 Gothique flamboyant  
22-5: On passe à Mercredi avec le rock hardcore de Merchandise au Sonic. Communiqué…: « Venu de Floride [de Tampa], MERCHANDISE n’est pas l’un de ces groupes antiquaires s’étouffant avec une langue morte : il n’a peut-être jamais même entendu les Smiths ou Jesus & Mary Chain, mais part comme eux de ce point de non-retour où la musique s’impose comme seule alternative à l’isolement, la frustration, la nullité. “Become what you are”, dit une de ses chansons épiques : c’est le moment ou jamais. C’est à la fois très sombre et étincelant, plein d’espoir et plombé de malheur. Gothique flamboyant, dit-on en architecture. »
Avec King Tuff en 1ère partie…: « « Derrière King Tuff se cache Kyle Thomas, sorte d’anti-héros underground, compatriote de Ty Segall, qui comme lui multiplie les projets : plutôt folk avec Feathers et plutôt stoner avec Witch, side project de Jay Mascis (Dinosaur Jr). Après un premier album, « Was Dead », sous perfusions garage et réminiscences seventies, sorti chez Colonel Records, Kyle Thomas se fait remarquer par le mythique label Sub Pop (Nirvana, Mudhoney …)…».

PopUpVIDEO Merchandise - Become What You Are (from 2012's 'Children of Desire')
PopUpVIDEO Merchandise (Tampa band) Record Store Day 2013 event @ Mojo Books And Music Tampa 2013 (45') 
PopUpVIDEO King Tuff "Screaming Skull" Live

 Vengeance 
Benjamin Biolay au Transbo le 22 (c'est bien sûr sold out depuis des lunes… Mais il sera de retour pour "l'éclat final" des Nuits de Fourvière le 31-7). « Depuis la fin des années 90, BENJAMIN BIOLAY s'est imposé sur la scène française comme l'un des musiciens et interprètes les plus doués, sans tomber dans la facilité et en gardant le contrôle de son image. Un peu intello, un peu bad boy, dérangeant pour certains, ce natif de Villefranche sur Saône a multiplié les projets depuis la reconnaissance caressée avec “Jardin d'hiver” d'Henri Salvador, avec sa copine Keren Ann. 7 albums au compteur, des disques d'or ou de platine, des Victoires de la musique, des collaborations foisonnantes (d'Elodie Frégé à 113, en passant par Carla Bruni ou Petula Clark), une carrière d'acteur ténébreux en devenir, l'histoire de ce presque quarantenaire est déjà parsemée de réussite. Cette année, Benjamin Biolay sort son 7e album intitulé “Vengeance” et il le présente dans une salle qu'il affectionne particulièrement (c'est lui qui le dit) en mai 2013, ne ratez pas ce rendez-vous ! ».
PopUpVIDEO Benjamin Biolay - Profite feat.Vanessa Paradis (clip officiel)
PopUpVIDEO Benjamin Biolay - Aime mon amour

 Soul vintage 
Et, le 22 aussi de la soul vintage à l'Épicerie… Moderne avec Nick Waterhouse…: « A tout juste 25 ans, Nick Waterhouse rejoint la clique des chanteurs et producteurs Soul des temps modernes. Son ingrédient fétiche : le R&B vintage et l'imagerie des villes du Sud américain. Alors sortez les santiags et les chapeaux de cow-boys et rdv le 22 mai !».
Et Allah Las en ouverture…: « Le premier album de ce groupe américain est produit par un certain Nick Waterhouse…c'est donc tout naturellement qu'on les retrouve ici pour partager le plateau avec lui. Leur musique garage pop sent la côte ouest américaine des années 60 avec un soupçon de rock et de disto !».
PopUpVIDEO Nick Waterhouse - Full Performance (Live on KEXP, 23 mn)
PopUpVIDEO Nick Waterhouse - Some Place
PopUpVIDEO Allah-Las - Full Performance (Live on KEXP, 30 mn)
PopUpVIDEO Allah-Las - "Busman's Holiday" (Official Video)


Innocence et déconstruction 
23-5: Passons à Jeudi, et on commence par le plus bizarre, avec "A Qui Avec Gabriel" au Sonic…: « A qui avec Gabriel est une jeune accordéoniste japonaise qui joue avec l’innocence d’un Erik Satie et avec une touche romantique très française. Ces compositions sont très contrastées et traversent des contrées mystérieuses aux orages sombres et aux lumières solaires. Le guitariste Shin’ichi Isohata, dernier élève de Masayuki "Jojo" Takayanagi - élément perturbateur et essentiel de la free-music au Japon – propose une musique subtile entre jazz déconstruit, improvisation et musique contemporaine ».
PopUpVIDEO À Qui Avec Gabriel - Haru To Shura (Mental Sketch Modified) (Spring And Ashura)
PopUpVIDEO A qui avec Gabriel live at Violon, October 1, 2010
PopUpVIDEO Shinichi Isohata - Tommaso Cappellato Improvisation Duo (Osaka 2012)


 Il voyage en solitaire  
Et puis de la chanson/folk avec Graeme Allwright à la salle E. Herriot (ex-Mutualité). Pour ceux qui n'étaient pas nés dans les années 60, on a trouvé ces lignes un peu bio (-graphiques, et qui courent partout sur le Net)…: « Graeme Allwright est de ces artistes qui se sont mis tardivement à la musique, pour lui, la quarantaine environ. En effet, le chanteur Néo-Zélandais enregistre son premier disque en 1965, après avoir tenté sa chance en tant que comédien en Angleterre et effectué divers petits boulots en France (il fut notamment le prof d'anglais de Philippe Lavil). C'est le morceau "Qui a tué Davy Moore ?" (1966), adaptation d'une chanson de Bob Dylan qui va le rendre célèbre. Le succès arrivera véritablement en 1968, avec son troisième album, "Le Jour de clarté", dans lequel il reprend le chanteur Léonard Cohen. Le public l'acclame et reprend ses chansons en chœur. Troublé par ce triomphe auquel il n'était pas préparé, le chanteur de country-folk va s'exiler subitement, d'abord  en Egypte, puis au Soudan, aux Etats-Unis, en Inde... Autant de voyages en solitaire qui influeront irrésistiblement sur sa musique…». 
PopUpVIDEO Graeme Allwright & Maurane - Suzanne (Leonard Cohen Cover) (avec JF Lalanne)
PopUpVIDEO Graeme Allwright - Il faut que je m'en aille 

 Changez d'air (et de temps ?) 
Jeudi également débute à St-Genis-les-Ollières le festival "Changez d'Air", festival plutôt chanson (nouvelle) qui se présente lui-même…: « Le Festival Changez d’Air profite donc de l’arrivée des beaux jours [Oui, c'est vite dit…] pour vous annoncer sa 13ème édition ! Il vous accueillera du 23 au 25 Mai, dans une salle intimiste [L'Escale] à seulement 15mn de Lyon. Cette année encore, Changez d’Air restera fidèle à ses convictions en vous ouvrant les portes des musiques actuelles et vous surprendra par le biais d’artistes au talent certain : Karimouche, Théodore, Paul & Gabriel, Bertrand Belin…». Et Denis Rivet, Erwann Pinard, etc.
PopUpVIDEO Karimouche - Ptit_Kawa 
PopUpVIDEO Fred Radix - Extraits du spectacle "Récital Man Show" 
Sur les mêmes dates, à Clermont Ferrand (on y est très vite à présent) le festival Europavox, avec des Miles Kane, Stephan Eicher, Higelin, B. Biolay aussi, et Lescop, etc. 

Thee Oh Sees, vous avez dit "garage band"?
Cercueil flottant ? 
24-5: Et nous voici à Vendredi, avec au Marché Gare le retour de ce groupe indie impétueux, propulsé par un leader hors-normes, John Dwyer, et qu'il faut voir sur scène : Thee Oh Sees. Personnellement, on les avait découvert (sur le tard ?) à Nuits Sonores (2010) et ça avait été une grosse révélation, même si on n'a pas suivi ensuite leur pléthorique discographie. Leur dernier opus "Floatin' Coffin" pourrait être leur 12e. Lignes pêchées chez Gonzai…: « Pas que cet énième disque (…) soit un bouleversement profond du rock’n’roll, ni que le groupe s’embarque ici dans un chambardement profond de ses habitudes. Le disque, puisqu’il faut bien en parler, est d’une simplicité désarmante ; on a pour ainsi dire envie d’écrire que comme à chaque fois depuis plus d’une décennie, Thee Oh Sees laisse l’ensemble de la concurrence sur place avec une recette pourtant connue depuis des lustres. Leur force, la folie, parvient tout de même à faire des miracles de 4 minutes avec l’attirail en vigueur depuis l’apparition des Sonics, une batterie, des guitares, un chanteur, quoi d’autre ? Le talent, peut-être. Allez dire ça aux autres…».
Regal en ouverture, un groupe de Lyon, second album fin 2012 "Misery, Redemption & Love" (Frantic City /​Azbin Records) [http://regalo.bandcamp.com/]
PopUpVIDEO Thee Oh Sees performs "The Dream" at Pitchfork Music Festival 2012
PopUpVIDEO Thee Oh Sees - "Lupine Dominus" (Official Music Video)
PopUpVIDEO Thee Oh Sees - "Minotaur" (Official Music Video)
PopUpVIDEO Regal - MHD 

Till l’Espiègle de l’urbanité cabossée 
Arno au théâtre de Vénissieux, une opportunité rare… « Depuis ses débuts, dans les années 70, ARNO sème ses instantanés en soufflant sur les plaies du quotidien avec une jouissance salvatrice, sorte de Till l’Espiègle de l’urbanité cabossée. Une vingtaine de disques plus loin, le rockeur à la satire bien tranchée, la poésie chevillée au corps et aux mots, tête brûlée de la scène belge, est de retour avecFuture Vintage. « Un album qui navigue entre humeurs maritimes et atmosphère de cave, plaisir charnel et déprime sentimentale. Avec ses humeurs joyeusement potaches, ses impudeurs délicieuses, sa ferveur dansante, Arno a enregistré une bonne partie de Future Vintage en Belgique avant de mettre le cap sur Bristol pour les guitares et le mixage de John Parish. La rencontre entre ces deux rockers de bord de mer donne à l'album des sonorités ébréchées et clinquantes à la fois, comme s’il s’agissait d’une virée nocturne de musiciens s’échappant d’un orchestre de bal…».
PopUpVIDEO Arno : Future Vintage Interview Exclu
PopUpVIDEO Arno - Quelqu'un a touché ma femme (le Live du Figaro, 2011)
PopUpVIDEO ARNO "COMME A OSTENDE" LIVE IN DIJON A LA VAPEUR LE 8 DECEMBRE 2012

Mariage à Mendoza 
Vendredi aussi, le retour de Herman Düne à l'Epicerie Moderne, mais cette fois pour jouer la musique d'un film "Mariage à Mendoza"…: « Nous retrouvons le groupe Herman Düne hors d’un album pour une aventure cinématographique réussie et belle. La Bande Originale du film a été entièrement confiée au groupe et il s’emploie à nous faire voyager avec une folk envoûtante, planante, chorale, quelque part entre l’Amérique du sud, les Balkans, le Far-west et la Lune. Nous accueillerons le groupe (sans le film) pour un très beau moment de musique, rare et atypique. [Et pour la 1ère partie…] The North Bay Moustache League est un duo (un frère, une sœur ) chantant un country folk à l’os, hérité de Leadbelly, de la Carter Family ou encore des Everly Brothers. Balançant entre scies country, blues obscurs et compositions originales, le groupe s’est forgé une identité à part : une guitare, deux voix qui harmonisent et une certaine idée du swing perdu…».
PopUpVIDEO HERMAN DUNE "THE WRONG BUTTON" 
PopUpVIDEO Herman Dune plays Mariage à Mendoza (Instrumental)
PopUpVIDEO THE NORTH BAY MOUSTACHE LEAGUE - Woman (young POP #27-1) 

 Vienne sur la carte du rock'n'roll 
Vendredi encore, mais Samedi rajouté aussi (et les deux sont complets), deux soirées à la MJC de Vienne pour la reformation de trois groupes rock'n'roll historiques du pays viennois, Los Mescaleros + The Snapping Boys + The Dazzlers ! « L'idée trainait dans les cartons des programmateurs des soirées BEASTIE NOISE depuis un moment, et à force de négociations et d'apéros endiablés, on y est ! 3 groupes légendaires du rock Français (national mais aussi, fierté, régional) vont remonter sur les planches pour réaffirmer que décidément, il va falloir arrêter de dire que le rock est mort ! (…) Vous noterez surtout que cette soirée est un hommage à notre copain MAX, grand grand monsieur du Rock'n'Roll parti trop tôt. On sait qu'il va nous entendre ce soir là ». [Il se trouve que je connaissais et j'aimais bien ce Max-là, des temps héroïques, alors je le salue, RIP…]. Si vous aimez les Hives ou Jim Jones Revue vous pourriez bien apprécier les Dazzlers, c'est un peu du même tonneau… Pour les Snapping Boys, ce sont les deux premières versions du groupe qui seront ressuscitées, avec Michel et Pierre-Yves qui se succéderont au chant (et non la version d'après, moins viennoise, avec Robert Lapassade) [PS: Faux, il y avait finalement aussi une version "Snappin'" avec Robert]. Enfin Los Mescaleros (c'était avant ceux de Joe Strummer !) « Premier single "She Hits Me" en 1987 sur Gymnote Mission, suivi en 1988 d’un album « Sangre de Fuego » et d'un 25 cm "Little Big Horno" sur Gougnaf Mouvement, produits par Gégé Millet, Charly Markarian et Christophe Sourice. La tribu perd son batteur fétiche en 1989, et d’autres guerriers y laisseront des plumes, mais Peter Zaremba des Fleshtones vient en renfort pour produire "When The Tiger Kills The Deer" en 1991 chez Musidisc. Charly des Snappin’ Boys les rejoint pour un "Modern Voodoo" sorti en 1993 sur Larsen Records. C’est en 1994 que la hache de guerre est enterrée sous un brasero ardent…».
PopUpVIDEO The DAzzlers PSYCHOBILLY 1984
PopUpVIDEO SNAPPING BOYS EN LIVE 1980 
PopUpVIDEO Los Mescaleros salle diffart (1989)

A Lyon, un autre ancien du rock'n'roll de par ici, Jack Bon, jouera son blues en acoustique au Nombril du Monde sur les deux mêmes dates, Vendredi et Samedi, qu'on se le dise…
PopUpVIDEO Puce et Jack Bon, "Matchbox" au Clos St Marc (Taluyers 2013)

 Bordel de San Diego…
25-5: On passe aux concert de Samedi, et rock d'abord avec les américains de Hot Snakes au Clacson…: « Fabuleux agitateurs de la fin des 90's et début 00s (…). Pour leur efficacité d'abord, pour leur esprit ensuite, et pour leur univers enfin, les HOT SNAKES sont un peu les messies de notre foi musicale. Formés à la fin des années 90s par John Reis (patron de Swami Records, fondateur des Rocket From The Crypt, oui, oui ) et Rick Froberg (actuellement dans les Obits), les Hot Snakes sont la troisième collaboration des deux compères, auparavant unis dans Drive Like Jehu et Pitchfork. Figures importantes de la scène de San Diego, Reis et Froberg ont marqué beaucoup d'adolescents et de musiciens, et apporté un réel élan positif pour le rock du nouveau millénaire. Savant mélange du bon bordel que San Diego a pu mettre dans le rock 90's, les Hot Snakes jouent avant tout sur la corde punk et post-hardcore, mais pour l'élever sur un ring d'un combat plus rock'n'roll ».
PopUpVIDEO Hot Snakes - "Braintrust"

Groundation 
 Super Reggae 
Du reggae aussi ce 25-5, et du meilleurs avec le retour de Groundation au Transbordeur… « Depuis quelques années, le groupe californien GROUNDATION s'est forgé une solide réputation dans le milieu du reggae. En capturant l’essence du vrai reggae roots, il cherche à élever ce genre à une autre dimension en ajoutant des substances de jazz et de dub dans leur son. Considéré comme le meilleur groupe de la scène reggae actuelle, les virtuoses Californiens reviennent sur les scènes européennes. Il y a deux ans, le chanteur-guitariste du groupe Harrison Stafford, a également sorti un album solo, entouré de quelques uns des plus grands musiciens de l’histoire du reggae, Leroy Wallace, Errol “Flabba” Holt d’Israel Vibration, U-Roy ou Congo “Ashanti” Roy des Congos. Il est de retour au Transbo avec tous ses musiciens en mai !». Avec le français Vanupié à découvrir en 1ère partie…
Erja Lyytinen

PopUpVIDEO Groundation, Paléo Festival Nyon 2012 (concert complet, 1h17)
PopUpVIDEO GROUNDATION "Humility" (music video)
PopUpVIDEO Groundation EPK 2013 (Electronic Press Kit = présentation du groupe)
PopUpVIDEO VANUPIÉ - RAGGAMUFFIN (Cover Selah Sue) 

 Big Blues night 
Et une grande "nuit du blues" dans les jardins du Millenium de l'Isle-d'Abeau, organisée évidemment par ceux du Blues Café et avec pas moins de cinq groupes, tous intéressants comme vous pourrez en jugez (rapidement certes) avec nos vidéos choisies… Nico Wayne Toussaint & Neal Black + 24Pesos + Erja Lyytinen + The Boogie Ramblers + Rivherside. Nico Wayne Toussaint et Neal Black (le texan) ont notamment sorti cet album en 2012 (avec également Fred Chapellier), nommé "BTC blues revue" (pour leurs trois initiales de noms)…
PopUpVIDEO BTC Bues Revue - Neal Black / Nico Wayne Toussaint / Fred Chapellier - "Ain't No Need"
PopUpVIDEO 24 Pesos on the Raven & Blues
PopUpVIDEO Erja Lyytinen - Oil And Water (teaser from Songs From The Road DVD, 2012) 
PopUpVIDEO BOOGIE RAMBLERS en concert (Au "Mi" Lieu du Blues, Ampuis 2012)
PopUpVIDEO Rivherside - Paranoid

 Balade au fort 
Pour Dimanche signalons "Fort en Bal(l)ades" au fort de Feyzin, pour lequel l'Epicerie (Moderne) du coin a concocté un petit programme avec deux des artistes de ses récentes résidences…: « Chaque année, le fort de Feyzin s’ouvre au public le temps d’une après-midi du mois de mai ! C’est l’occasion de découvrir ce lieu emblématique à travers une « grande ballade » ponctuée d’ateliers, de spectacles et de concerts, dont certains sont proposés par l’épicerie. Pour cette nouvelle édition, nous avons le plaisir d’inviter H-Burns avec une formation toute particulière…». H-Burns jouera en fait avec des cuivres invités et Hawa (dont nous vous parlions récemment en news à l'occasion de la sortie d'un EP…) sera là aussi…
PS: "Fort en Bal(l)ades" annulé à cause météo !
PopUpVIDEO H-Burns - Six Years (Official Video) extrait de leur nouvel album "Off The Map" 
PopUpVIDEO H-BURNS - OFF THE MAP - TRAILER #3
PopUpVIDEO Hawa - My Little Green Box (Official)

"Dirty Beaches"

Tricoteurs de mélodies hantées…
Mince, on allait une nouvelle fois sucrer un concert GSpon… On répare in-extremis : Au Sonic, ce Dimanche, Dirty Beaches + Seapony, deux groupes/artistes US au rock plutôt mélodique. "L’homme derrière Dirty Beaches est Alex Zhang Hungtai : performer, artisan sonore et nomade trans-Pacifique. Né à Taïwan, il a fait de Toronto, Honolulu, Montréal et Vancouver ses annexes de coeur. Comme Bo Didley ou encore Suicide, les compositions de Dirty Beaches, ses rythmiques, le chant languissant d’Alex et ses mélodies hantées enchantent tant pas leur mystère que par les notes romantisme et un certain second degré". Et pour Seapony (d'après Magic RPM ?) "Dignes, dans leurs meilleurs moments, des plus grands tricoteurs de la pop de ces dernières années (de Beach Fossils à La Sera ), Seapony exécute ses compositions d'une manière admirable, réhausse ses mélodies d'une voix cristalline, d'arpèges lentement déroulés, réveillant le spectre oublié des ballades de The Bats. Et ne serait-ce que pour cette raison-là, Seapony évite tous les écueils (thèmes connus, paroles creuses) qu'on aurait pu lui reprocher, pour nager gentiment dans les eaux pures du romantisme innocent."
Et un article du Petit Bulletin sur Dirty Beaches…
PopUpVIDEO DIRTY BEACHES- TRUE BLUE  
PopUpVIDEO Dirty Beaches - Golden Blonde (Yours Truly Session)
PopUpVIDEO Dirty Beaches "Sweet 17" At: Guitar Center (fait son Alan Vega !)
PopUpVIDEO Seapony - "Be Alone" (Official Music Video)


Stevie D.




 

Mini live report:
Thee Oh Sees (Marché Gare le 24-5-13)

Époustouflant concert de THEE OH SEES ce  24 Mai au Marché Gare (merci à Génération Spontanée). Dans l'après-midi, le groupe (juste accompagné sur la route d'un chauffeur/technicien), était arrivé en retard et n'avait pas fait de balance. Du coup, elle aura lieu en début de concert, mais vite fait quand même : on fait le tour des instruments et des micros… Et ça démarre en trombe sur The Dream (voir la vidéo ci-dessus réalisée par "concert concert"). John Dwyer est en short (jean raccourci) et il n'a même pas besoin de se mettre une fausse tête comme dans le clip de Minautor pour ressembler à un taureau ! Il aura vite fait d'arracher une corde à sa Gibson, qu'il devra d'ailleurs changer tout seul, mais vite fait bien fait là encore… Le bassiste et le batteur s'appliquent à fournir leur groove infernal sur lequel John peut balancer ses éclats de guitare psychédéliques (avec lui, ce qualificatif tant galvaudé reprend du sens). Grand maître de son instrument il mélange (il alterne sans doute, mais on n'a pas le temps de voir…) rythmique dévastatrice et belles fioritures. Brigid le seconde sur toutes les parties vocales, rôle peut-être plus important que ce qu'elle fait aux claviers… Beaucoup de leurs morceaux les plus sommaires seraient probablement assez nuls joués par d'autres, mais il y a la flamme et l'urgence Thee Oh Sees et ça change tout ! Devant la scène (et même assez profond dans la salle) ça pogote dans tous les sens… Et ils reviennent porter le coup de grâce avec un rappel de deux ou trois chansons, laissant la salle (bondée) proprement lessivée mais ravie. Et c'est quand qu'ils reviennent à Lyon ?!! 
SD


Setlist de Rennes le 15-5 (sans doute assez peu différente à Lyon)
Thee Oh Sees Setlist ANTIPODE, Rennes, France 2013, Floating Coffin

NB: Ils étaient à Barcelone le lendemain 25-5, et à Paris le surlendemain 26… Faut avoir la santé ! 



GUIGNOL'S NEWS

La Femme, ici au Kao le 13 Avril dernier, sera au square de la Doua le 22 Juin, vers minuit…
LES INVITES DE VILLEURBANNE, c'est dans un mois (19 au 22 Juin): l'opportunité de voir (gratuitement) nombre d'artistes, en musique comme en théâtre de rue. Le nouveau site web vient d'être mis en ligne et sur cette page "artistes", on vous laisse apprécier les noms sur la colonne musique à droite…  




UNE NOUVELLE SUR UN PIONNIER…

Mai 2013 : Notre ami Cyrille Piot, avocat dont l'érudition et les penchants artistiques génèrent des écrits fort diversifiés (Velasquez, Mozart…), publie cette fois un recueil de nouvelles dont la toute première consacrée à George Collange et à sa première rencontre (en chair et en os) avec Gene Vincent. Enfin, il s'agit d'une histoire/légende qui courait (plus ou moins) avec un Collange bien romancé, et le principal intéressé s'en retrouve du coup assez décontenancé : "Comment ça, mais c'est pas exact : j'avais un travail alors, aux carburateurs Solex, et ma mère était fan de Gene Vincent et elle m'encourageait en ce sens…". Mais bon, les écrivains prennent des libertés avec la réalité, c'est bien connu. 25 autres petites nouvelles à découvrir dans l'ouvrage, très diverses, qui n'ont rien à voir avec le rock, mais avec des sujets le plus souvent historiques et qui risquent de vous intéresser.
Notre page web sur Gene Vincent > http://www.steviedixon.com/Gene/

Et à propos de Gene Vincent…
Sortie d'un triple album "THE INDISPENSABLE 1956-1958" avec 68 des légendaires premiers titres Capitol, très finement remasterisés, chez Frémeaux… (avec livret par Bruno Blum)


Quelques albums des artistes mentionnés dans la chronique
(liens Amazon.fr)