Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 22 juillet 2013

Guignol's Rock 2147 du 22 au 31-7-2013 et plus...

NB: Prochaine édition de GUIGNOL'S ROCK hebdo "vers début Septembre"…
This week (and more)…: DIANA KRALL & NICK MULVEY, ARCTIC MONKEYS & MILES KANE, PATTI SMITH & ROKIA TRAORÉ, COMEBACK KID & BRUTALITY WILL PREVAIL, LOU DOILLON & DEVENDRA BANHART, HAWA, ARCHIVE & TINDERSTICKS & VALERIE JUNE, MELODY GARDOT & ELINA DUNI, NICK CAVE, BERTRAND BELIN & JULIA HOLTER, SALIF KEITA & UKANDANZ, IAM & PSY4 DE LA RIME, SIGUR ROS, BENJAMIN BIOLAY, etc, + NEWS, à suivre: NICK CAVE report, ROLLING STONES à HYDE PARK…
NICK CAVE aux Nuits de Fourvière ce 27-7 (Illustration d'après son dernier album "Push the Sky Away") 
(NB: C'est la propre femme de NC, Susie Bick, qui figure sur la photo… Et ce serait même leur propre chambre)
[PS: Compte-rendu du concert et liens plus bas sur cette page…]
 Marathon final des Nuits sur la colline…
Notre chronique de cette semaine va ressembler à une spéciale Nuits de Fourvière : sept concerts de cette pieuse colline "à vous annoncer" sur ces sept jours… Sans compter qu'on va peut-être y ajouter les trois ultimes de la semaine prochaine et ainsi ça pourrait bien être ainsi notre dernier numéro… avant la reprise "vers fin Août" (quelle précision, très pro le mec !). Allez, c'est parti pour ce marathon, en utilisant bien sûr largement les textes de présentation des Nuits (avec force guillemets et italique, comme de bien entendu). 

(dernier album)
 Images sexy et semelles de vent…
22-7: Les chanteuses jazzy populaire à l'image bien calculée voluptueuse, ça marche bien en été, dites-vous ? Diana Krall et Mélody Gardot carrément sur la même semaine sur notre colline censée prier (mais aucun des deux concerts n'est complet à l'heure où nous mettons sous presse)… Diana Krall ce Lundi soir (NB: et c'est pas nous qui avons inventé la racoleuse pochette ci-contre de son dernier album) avec en première partie le chanteur/guitariste britannique Nick Mulvey. Citation…: « Avec son "Glad Rag Doll", sous image sexy et répertoire ancien, Diana Krall raccroche son image glamour glacée. Elle chante, joue, parle, plaisante, revient au piano stride [Wikipedia] de son enfance : les disques de son père, le grand art du ragtime, rigueur joyeuse des rythmes, de la main gauche, élégance des gestes. Elle en connaît à fond les ressorts. On peut la préférer dans d’autres styles, les violons, le brésilien, le jazz dont elle est une voix et une musicienne, mais elle assume cet hommage dont elle s'amuse, et elle a bien raison. Entourée de pointures à qui elle donne une impeccable réplique à la hauteur, elle joue avec les sons, les inventions scéniques, les extraits de films (…)
Guitariste au toucher d’exception et chanteur plein de tact, l’Anglais Nick Mulvey prolonge quant à lui librement les traces de quelques illustres aînés aux semelles de vent comme Nick Drake ou José González ». (NB: C'est encore une fois signé Francis Marmande).
PopUpVIDEO Diana Krall Dec 2012 performs Glad Rag Doll on the Late Show  
PopUpVIDEO Diana Krall Live In Rio 2008 (concert, 59mn) 
PopUpVIDEO Nick Mulvey - Fever To The Form 

(Futur album ? Glad rags monkeys pour le coup…)
[NB: Autre version avec sinusoïde, voir plus bas…]
 Symboles rock britanniques  
À Vienne ce même soir, ça jouera plus rock avec les Arctic Monkeys (vus à Fourvière il y a deux ans…). Les Arctic Monkeys qui, après le "Suck it and see" de 2011, annoncent leur nouvel album (pochette ci-contre, mais on suppose qu'ils seront moins bien sapés à Vienne) à paraître le 10 Septembre prochain. Presque éponyme, puisqu'il devrait sobrement s'appeler des initiales "AM". Après un premier single "Do I wanna know ?" (vidéo jointe), ils ont révélé l'ensemble de la tracklist de 12 titres… Nous voilà bien avancés. Mais tout l'art consiste bien sûr à faire monter le buzz comme une mayonnaise, d'autant qu'on annonce aussi de prestigieux invités comme Josh Homme (de Queens of the Stone Age), Bill Ryder-Jones (ex-guitariste de The Coral), le poète punk John Cooper Clarke, Pete Thomas, batteur d'Elvis Costello ou même Elvis Costello lui-même …en tout cas selon notre Télérama national
Miles Kane

Miles Kane en super 1ère partie ! Le Liverpoolien vient de sortir (début Juin) son second album "Don't forget who you are". Plutôt plus rentre-dedans que son premier, et bien accueilli semble-t-il. On vous livre quelques lignes de chez SoundOfViolence (mais allez lire la suite) : « Miles Kane est en train de créer sa légende. Si "Colour of the trap" l'avait posé en jeune loup mod, "Don't Forget Who You Are" qui sort ce lundi, l'installe sur le trône vacant de symbole rock britannique en chelsea boots, costard sixties et attitude de branleur. De là à en faire le fils spirituel de Liam Gallagher, il n'y a qu'un pas que Miles Kane se refuse à franchir… (etc)".
PopUpVIDEO Arctic Monkeys - Do I Wanna Know? (Official Video)  
PopUpVIDEO Arctic Monkeys - Lollapalooza Brazil 2012 = Full Show (Show completo, 1h22) 
PopUpVIDEO Miles Kane - Don't Forget Who You Are 
PopUpVIDEO Miles Kane - Play with fire / The Rolling Stones Cover (Session Acoustique OÜI FM) 

 Sœurs de combat  
Patti Smith (d'après dernier album)
23-7: On passe à Mardi et retour à Fourvière avec une abonnée : Patti Smith, un peu curieusement associée cette année avec la Malienne Rokia Traoré. Mais ça peut sembler un choix intéressant, et les Nuits le justifient…: « Ex-suffragette désormais intégrée dans l’establishment, Patti Smith aurait pu chausser les douillettes pantoufles que lui tendaient la renommée et les honneurs. Elle a préféré s’engager dans un singulier parcours d’équilibriste, chercher et trouver comme sur son album "Banga" (2012) la juste balance entre expérience et intempérance, classicisme et fougue, retours vers le passé et élans vers le présent. Dans cet art funambule qui n’ignore rien des frémissements du cœur et de l’âme, la voix de l’Américaine est plus vibrante que jamais. (…)

Rokia Traoré
Une même force anime en profondeur Rokia Traoré. Depuis ses débuts il y a quinze ans, la chanteuse malienne n’a pas cédé un pouce de terrain à la banalité et aux clichés. De sa réinvention des codes de la tradition à son adoption de la guitare électrique, elle a proclamé une indépendance d’esprit et d’action dont elle redéfinit les principes à chaque album. Produit par John Parish, partenaire historique de PJ Harvey, son tout dernier, "Beautiful Africa", l’impose comme une franc-tireuse accomplie, une possible sœur de combat de Patti Smith, qui du reste connaît et apprécie son travail. Les voir toutes deux partager l’affiche d’une même soirée n’est pas le fruit d’un hasard : c’est la reconnaissance d’un lien intime et fort qui, loin de toute distinction d’âge, d’origine et de genre, unit les créatrices de leur trempe ».
PopUpVIDEO PATTI SMITH "This is the Girl" (From "Banga")  
PopUpVIDEO PATTI SMITH "After the Gold Rush" 
PopUpVIDEO Rokia Traoré : "beautiful Africa" 
PopUpVIDEO Rencontre avec Rokia Traoré (Qobuz.com)

 En Core 
Il faut signaler aussi pour ce même 23-7 un concert de punk hardcore au CCO avec les Canadiens de Comeback Kid (5 albums depuis 2002) et les anglais de Brutality Will Prevail (quel nom charmant…).  Tournée européenne commune de 16 dates (avec d'autres groupes encore en ouverture).
PopUpVIDEO Comeback Kid - Wake The Dead (Official HD Live Video)   
PopUpVIDEO Brutality Will Prevail - 'THE PATH' (Official Video) 

Lou Doillon
 Beautiful Kouple, marions-les ! 
24-7: Et on revient à notre colline favorite avec Mercredi l'association un peu curieuse encore (mais juste à 1ère et courte vue) de Lou Doillon et Devendra Banhart, mais apparemment les Nuits veulent les marier ! (il faudra leur en parler…) : « On ne peut s’empêcher de penser qu’ils feraient un beautiful couple… Lou Doillon et Devendra Banhart, lianes sensuelles inspirées par la bohème folk, auteurs, l’un comme l’autre, d’une merveille d’album à la soie intimiste. En moins d’un an, le coup d’essai s’est transformé en coup de maître, voire en rêve éveillé, pour celle que son producteur, Etienne Daho, surnommait, il y a peu, "le secret le mieux gardé de la famille". D’abord bidouillées dans sa cuisine, en exutoire de ses échecs et frustrations, les chansons de la fille de Jane Birkin et Jacques Doillon ont constitué un album, "Places", devenu la réussite surprise de la rentrée 2012. Couronnées d’une Victoire de l’interprète féminine de l’année, ces ballades nicotinées, nimbées de soul délicate et de mélancolie, prolongent leur triomphe sur scène. Elles ne devraient pas déplaire à Devendra Banhart, dont Lou Doillon reconnaît facilement l’influence. Après quatre ans d'absence, le gourou de la scène néo-folk réussit un retour de grande classe avec "Mala", album tout en épure miroitante et chaleur délicate. Préférant désormais le velours du crooning au falsetto mystique, le chamane tatoué n’a jamais autant enchanté ».
PopUpVIDEO Lou Doillon - Defiant 
PopUpVIDEO Lou Doillon - Questions And Answers  
PopUpVIDEO DEVENDRA BANHART / INTERVIEW / ALINE AU PAYS DES MERVEILLES  
PopUpVIDEO Devendra Banhart Playing Nonsuch Party at SXSW 2013 

Hawa
 Soul summer session 
25-7: Jeudi, une nouvelle "summer session" du Transbordeur (gratuit à partir de 19h) avec Hawa, la soul (& groove) sister lyonnaise qui sort son deuxième album…: « La scène soul lyonnaise a encore et toujours son mot à dire, et HAWA s'est rapidement placée dans le cercle des chanteuses qui savent faire monter la température. Epaulée depuis ses débuts par Bruno Patchworks (Mr Day, Mr President…), vite remarquée par Radio Nova avec son premier album frais et groovy “My Little Green Box”, la demoiselle et son groupe sont montés d'un cran. Avec “Another Tree”, son nouvel album, la lady soul confirme son esprit d'ouverture, sa maîtrise et surtout son amour de toute la musique afro-américaine. HAWA s'offre un clin d'œil à l'âge d'or de la soul sudiste des 60's & 70's, au gospel, ou aux grandes maisons telles que Stax, sans être non plus une simple redite de gimmicks passéistes…».
PopUpVIDEO Hawa - Damages (Official Video)  
PopUpVIDEO Hawa - Beam Me Up (Official) 

Valerie June
 Romantisme… et volcanisme 
Sur la colline, deux groupes britanniques "romantiques", Archive et Tindersticks, et en ouverture l'américaine à la voix pointue et au nid de serpents sur la tête, Valerie June. 
Communiqué officiel…: « Emmenés par Stuart Staples, leur ténébreux crooner, les tindersticks donnent au spleen un éclat crépusculaire depuis le début des années 1990. Toute en soie noire, velours rouge et reflets mordorés, la musique de ce groupe originaire de Nottingham conjugue mélancolie et volupté, comme l'a prouvé à nouveau leur dernier album, "The Something Rain", gorgé de cordes et de clavier Fender Rhodes, sublimant une suave gravité.
Apparus, eux, dans la seconde moitié des années 1990, portés par la vague lysergique du trip-hop, les maîtres à penser d’Archive, Darius Keeler et Danny Griffiths, ont rapidement démontré leur aptitude à donner une ampleur cinématographique aux émotions. Mêlant paysages électroniques, élans électriques, maelstroms symphoniques et chant habité, leurs albums aiment exacerber les passions.
Une passion que la révélation Valerie June, protégée de Dan Auerbach (The Black Keys), incarne à sa façon : volcanique, parcourue par les spasmes telluriques de la soul, du blues et de la country ».

PopUpVIDEO ARCHIVE - Dangervisit 
PopUpVIDEO ARCHIVE - Stick Me In My Heart  
PopUpVIDEO Archive - Live in Lyon 20/11/2012 FULL (2h08mn!)   
PopUpVIDEO tindersticks - Medicine (official video)
PopUpVIDEO tindersticks Across six leap years (official album trailer)  
PopUpVIDEO Valerie June : "Workin' Woman Blues"   
PopUpVIDEO Valerie June - No Expectations / The Rolling Stones Cover (Session Acoustique OÜI FM) 

Melody Gardot (d'après dernier album, L'Absence)
 Voyages en jazz 
26-7: Le lendemain Vendredi, deux chanteuses à nouveau aux Nuits : Melody Gardot sera précédée par la non moins jazzy Elina Duni. Voyages…: « Née en Albanie, quand le pays disputait à la Corée du Nord le titre de territoire le plus fermé au monde, Elina Duni a grandi en Suisse où elle a épanoui ses talents de pianiste et chanteuse. Signée par le mythique label ECM, elle rend hommage aux mélopées du folklore albanais dans un album, "Matane Malit", où l’épure rend encore plus envoûtante l’intensité de cette nostalgie.
Si la mélancolie habite également "The Absence", le dernier album de l’Américaine Melody Gardot, elle prend souvent les couleurs chaudes de la saudade chère au fado, ou celles de musiques sud-américaines tentées à la fois par la danse et par le spleen. La diva de Philadelphie déambule ainsi avec une élégance ultra sensuelle entre Portugal, Brésil et Argentine, régénérant sa virtuosité aérienne de rythmes ensoleillés ».
PopUpVIDEO Melody Gardot - La Vie En Rose (2012)  
PopUpVIDEO Melody Gardot - Mira   
PopUpVIDEO Elina Duni Quartet - Nënë moj - Live at Cully Jazz 2013, Switzerland   
PopUpVIDEO Elina Duni Quartet Live at Cosmo Jazz Festival 

Nick Cave & the Bad Seeds 
 Soirée en eaux troubles ? 
27-7: On arrive à Samedi et au concert très attendu (forcément très vite complet) de Nick Cave, pas revu à Lyon depuis son Transbordeur de 2001 qui avait donné matière au DVD "God is in the House". Avec Bertrand Belin et Julia Holter pour compléter la soirée… « Depuis plus de 30 ans, Nick Cave se fait le chroniqueur hors-pair des tourments de la chair et des impossibles rédemptions. Après avoir beaucoup fait hurler les guitares, le voici qui revient aux ballades en crooner démoniaque. On avait quitté le sombre dandy australien découpant le blues à la tronçonneuse au sein de Grinderman, le projet saignant auquel lui et ses Bad Seeds se sont consacrés le temps de deux albums (Grinderman, 2007, Grinderman 2, 2010). Dans son superbe nouvel opus, "Push The Sky Away", on le retrouve aspirant à cet art des ballades et de la mélancolie qui a déjà habité quelques-uns des plus beaux chapitres de sa discographie, comme The Good Son (1990) ou The Boatman’s Call (1997). Enfant turbulent du post-punk trouvant sa voix dans une réinterprétation possédée de la mythologie du "deep-south" et du répertoire ancestral de la musique populaire américaine, le gentleman imprécateur a toujours aimé flirter avec le velours des graves, en héritier de Sinatra, Leonard Cohen, Johnny Cash, ou de l’Elvis de Las Vegas. En n’oubliant jamais de garnir sa suavité de pulsions cruelles, ni d’accompagner ses nouvelles berceuses d’anciens morceaux de bravoure.
D’une élégance vocale vraie, étrangère à tout maniérisme, Bertrand Belin campe aussi un spécimen unique de crooner : les fines courbes mélodiques et l’épure profonde des textes de son dernier album, Parcs, l’ont consacré comme un interprète sans équivalent sur la scène française.
Pour ouvrir cette soirée en eaux troubles, il fallait une sirène : ce sera Julia Holter, dont les chansons entraînent la pop vers des horizons vierges ». Grande soirée probablement…
PopUpVIDEO Grinderman - No Pussy Blues (Live On Later with Jools Holland, May 2007)
PopUpVIDEO Nick Cave & The Bad Seeds - Jubilee Street (from "Push the Sky Away" 2013)  
PopUpVIDEO Nick Cave & The Bad Seeds - We No Who U R (from "Push the Sky Away")    

PopUpVIDEO Nick Cave & The Bad Seeds - We were cool (from "Push the Sky Away", lyric video)  
PopUpVIDEO Nick Cave & The Bad Seeds - Higgs Bosom Blues (from "Push the Sky Away", lyric video)    
PopUpVIDEO Bertrand Belin - Un Déluge (de l'album "Parcs")    
PopUpVIDEO Julia Holter - Goddess Eyes II (Official Video) 
PopUpVIDEO Julia Holter - World (from forthcoming album Loud City Song out August 20th) 

 Empereur et arpenteurs…
28-7: On va tenter d'être un peu plus rapide sur les quatre qui restent… Dimanche l'Afrique avec le Malien Salif Keita et les lyonnais de uKanDanZ au chanteur éthiopien (à l'Epicerie Moderne, ils avaient joué avec The Ex en Novembre dernier). Salif Keita «…est reconnu comme l’empereur éclairé d’une musique qui réconcilie les héritages du passé et les mouvements du présent. Dans son dernier album, "Talé", les coutures électroniques tracées par Philippe Cohen-Solal (Gotan Project) dessinent ainsi un habit de fête à sa voix souveraine, qui est au fond bien plus qu’une voix : un instrument de vertige et de saisissement, qui dans le contexte de la scène prend un éclat plus vif encore.
De tranchant, les Lyonnais du groupe uKanDanZ n’en manquent pas non plus. Infatigables arpenteurs des espaces vierges entre jazz et rock, ils se sont ouverts un champ d’expression inédit en croisant la route et la prodigieuse puissance de feu du chanteur éthiopien Asnaqé Gèbrèyès. Une rencontre explosive si réussie que leur premier album, Yetchalal, a aussitôt trouvé place dans la collection Ethiosonic dirigée par l’exigeant expert en musiques abyssines, Francis Falceto ».
PopUpVIDEO Salif Keita "Talé"  
PopUpVIDEO "SEMA" (EthioSonic/Buda Musique) VideoClip by uKanDanZ   

 Hip hop phocéen 
29-7: Donc, semaine à rallonge, exceptionnellement on prolonge… Lundi, plateau rap marseillais à Fourvière avec les "anciens" de IAM (création du groupe : 1989) qui ont sorti en Avril dernier leur 6e album studio "Arts Martiens" (martial, Mars, Marseille…). Et les plus récents (1995) Psy 4 de la Rime. « Avec NTM et MC Solaar, les Marseillais d’IAM ont posé les fondements du rap français. Entre humour et gravité, éloquence et réalisme noir, leurs multiples tubes (Je danse le mia, Petit frère, Le feu, L’École du micro d’argent…) ont aussi célébré les richesses et dévoiements d’une ville pleine de fierté comme de vieux démons. Ils demeurent parmi les observateurs et porte-parole les plus pertinents d’une France fracturée. Également enfants de la cité phocéenne, les Psy 4 de la Rime ont été fortement soutenus par Akhenaton, Shurik’n et consorts, avant de prendre leur envol national et de collectionner les disques d’or. Mené par la verve aiguë de Soprano, les Psy 4 aiment aussi mêler, comme leurs ainés, drôlerie, peinture sociale et profonde mélancolie ».
PopUpVIDEO IAM - Les Raisons De La Colère  
PopUpVIDEO Interview du groupe IAM pour la sortie de l'album "Arts Martiens"    
PopUpVIDEO Psy 4 De La Rime - Crise De Nerfs (Explicit)     
PopUpVIDEO Psy 4 De La Rime - Le Temps D'Un Instant 

 Le feu sous la glace… 
30-7: Mardi, une soirée sans doute assez particulière avec les Islandais de Sigur Ros… (On se souvient de leur premier concert à Lyon, dans l'entrée du Transbordeur, en Avril 2001… assez magique !). « À la veille des années 2000, la découverte des psalmodies magiques de Sigur Rós, portées par le falsetto et l’archet de Jónsi, ensorcelait telle une aube effleurant les glaciers d’Islande. Ces amis de Björk et de Radiohead n’ont rien perdu de cette grâce frémissante dont le charme extra-terrestre les a même conduits à créer leur propre langue, le volenska, mélange impalpable entre sons vikings et chant des baleines. Après un album, "Valtari" (2012), méditant en apesanteur, une nouvelle production noircit leur ciel de nuages d’orages et de déchirements électriques, rappelant que, sur leur île, le feu couve toujours sous la glace ». PS: Cet album 2013 se nomme "Kveikur" et il semble fort apprécié des spécialistes (retour aux sources avec formation rythmique…). Voir "lien commercial" (mais informatif aussi) plus bas…
PopUpVIDEO Sigur Rós - Ísjaki (Official Lyric Video) From the Sigur Rós album Kveikur   
PopUpVIDEO Sigur Rós - Brennisteinn    

31-7: Enfin Mercredi verra l'Eclat Final de ces Nuits 2013 avec un programme forcément éclectique réunissant Benjamin Biolay , la Malienne Fatoumata Diawara et Les Franglaises (émanation forcément drolatique des Tistics)…
PopUpVIDEO Benjamin Biolay - Profite feat.Vanessa Paradis (clip officiel)   
PopUpVIDEO Benjamin Biolay - Aime mon amour (Extrait de l'album "Vengeance")
PopUpVIDEO Fatoumata Diawara - Bissa (OFFICIAL VIDEO) from Fatoumata's debut album 'Fatou'    
PopUpVIDEO Les Franglaises - EP9 : Roxanne  
PopUpVIDEO Les Tistics - J'aime le Pierre et Roule 

Stevie D.




Guignol's NEWS
(à suivre…)


NICK CAVE À FOURVIÈRE LE 27-7-2013, 
des comptes-rendus enthousiastes…

On a sûrement raté (NB: Je parle de moi quand je dis "on", pour ceux qui ne seraient pas habitués…) un des concerts de l'année… Quelques jours d'absence/vacance et quand on revient, on découvre tous ces enthousiasmes, ces dithyrambes à propos du passage de NICK CAVE (et ses Bad Seeds) à Fourvière. Par exemple l'ami Patrick Ducher [facebook] qui écrit "Sans doute le concert de ma life, du point de vue de l'intensité. Extraordinaire. Il s'est littéralement fait porter par la foule sur quelques mètres à bouts de bras, sur plusieurs chansons. 1h45 de pure folie. Il n'a pas surpris par la setliste et s'est contenté de morceaux sûrs, mais bon sang, quelle niaque !! Jetant son micro par terre, se déhanchant furieusement avec Warren Ellis, il a enflammé les 4300 spectateurs. Ellis balance sa guitare sur Jubilee Street, Conway Savage fait le pitre car c'est son anniversaire... Contrairement à la tournée printanière, Nick n'a pas repris Push the sky away (avec des choeurs d'enfants) intégralement. A Glastonbury, le 3 juillet, il s'était fait porter sur plusieurs mètres et avait chanté pour une nana, portée sur les épaules de son copain (le pauvre...). En Islande, il y a qq semaines (juin), il s'est pété la tronche en loupant un retour sur une passerelle..."
PS: Après ce premier jet d'enthousiasme, Patrick a composé un PDF pour un compte-rendu plus complet. 

Les titres, assortis de vidéos prises "à la volée" : 
1. We know who U R PopUpVIDEO
2. Jubilee Street PopUpVIDEO
3. From her to eternity PopUpVIDEO
4. Weeping song PopUpVIDEO
5. Tupelo PopUpVIDEO
6. Deanna 
7. Mermaids PopUpVIDEO
8. People ain't no good 
9. Into my arms 
10. Higgs boson blues 
11. Mercy Seat 
12. Stagger Lee PopUpVIDEO
13. Push the sky away PopUpVIDEO

Rappels :
14. We real cool PopUpVIDEO
15. Red right hand PopUpVIDEO
16. Papa won't leave you Henry PopUpVIDEO
17. Jack the ripper PopUpVIDEO (= les 4 dernières)
18. Love letter PopUpVIDEO

Merci aux filmeurs ! (Et si vous connaissez d'autres  bonnes vidéos du concert, signalez-les nous).

Cette soirée (dans les eaux troubles du r'n'r cavien !) a également inspiré Camille Melvil. Et autres…
http://www.radiopluriel.fr/spip/Superbe-concert-de-Nick-Cave-aux.html
http://woocares.wordpress.com/2013/07/28/nick-cave-aux-nuits-de-fourviere/ 
http://touteouie.wordpress.com/2013/07/29/nick-cave-the-bad-seeds-live-aux-nuits-de-fourviere/


Et ci-dessous le show de GLASTONBURY (30 Juin 2013, 1h03 de vidéo, forcément mieux filmée, mais en plein jour, et plus court qu'à Lyon, et avec cet immense no man's land fliqué entre la scène et le public…!). Nick est assurément un grand showman : théâtral, danseur, intense, prenant des risques, etc ! 



STONES IN THE PARK AGAIN 

Yves Matrat
Yves Matrat (Givors connection) était au concert des Rolling Stones à Hyde-Park le 13-7-13 (tandis qu'on le croyait au Lapin Agile, mais il nous explique le pourquoi…) et nous a livré quelques impressions sur ceux qu'il appelle "ses cousins", impressions que je me permets de vous faire partager :
« Je devais me trouver à Paris le 13 au soir lorsque j'ai reçu l'invitation pour me rendre à Londres , le tout logé et nourri par des amis anglais. Je n'ai pas hésité , d'autant que le 29ème concert de cette tournée ne sera sans doute pas l'ultime. Cependant des signes de fatigue, en particulier chez Keith, ne trompent guère quant au nombre de tournées à venir.
De son côté Jagger parait en pleine forme, tel que l'on avait pu le surnommer Mick Jogger dans les années 80. Pour la première fois, lors des présentations des musiciens par Mick, Charlie Watts a daigné quitter son praticable de batterie pour s'avancer jusqu'à l'avant-scène et prononcer un "Hello" à la foule qui l'acclamait. Comme à son habitude Wood tire sur ses clopes et joue ce qu'il sait jouer sur les différentes guitares qu'il s'évertue à pratiquer.
Tous les autres sont des "additionnels" bien que l'on puisse vraiment considérer que Bobby Keys fasse partie de la bande. J'ai été très heureux de voir qu'ils avaient redemandé à Lisa Fisher de se joindre à eux pour les choeurs avec Bernard Fellows. Avec Jagger, Lisa a partagé le chant de "Gimme shelter" et le grand maître de cérémonie permet même à Fisher de s'avancer sur le ponton qui traverse le public, privilège qu'elle n'avait jamais eu de vivre jusqu'ici...Dommage que Wyman n'ai pas accepté de revenir sur un titre comme il l'avait fait en novembre et décembre 2012 par son intervention sur "It's only rock'n' roll" . En ce qui me concerne , je regrette bien sûr ses lignes de basse, cependant je m'interdis de reprocher quoique ce soit au très talentueux Darryl Jones.
Au faît du concert , j'ai vraiment vibré d'entendre "Ruby Tuesday" avec le hautbois que l'on entend sur la version originale , "You can't always get what you want" avec la chorale que l'on entend également sur la version originale et principalement Mick Taylor sur "Midnight Rambler" et à la "sèche" sur le rappel "Satisfaction". Enfin, j'ai pu ramasser quelques pétales de roses rouges que d'énormes canons à confettis déversaient sur les premiers rangs du public, où je me trouvais. Pétales de roses qui rappelaient le final de la tournée 69 quand Mick balançait ses paniers de fleurs sur la foule à la fin des concerts. Egalement en souvenir de leur réapparition sur scène à Hyde-Park en 69 , Jagger revêt une espèce de chemise blanche avec un grand volant, comme une jupette, habit qu'il portait lors du concert de 69 et, ici, avec lequel il interprète "Honky Tonk Woman". J'étais à côté de gamines de 15 piges qui connaissaient tous les textes et entre deux marlous de soixante-quinze balais qui auraient pu être mes papas et ne dédaignaient pas de tirer sur leurs "clopes".




J'en aurai fini lorsque je vous aurai dit que je me suis offert un superbe T-shirt de cette belle grand-messe rock et enfin en vous confiant une photo réalisée depuis mon téléphone , cliché sur lequel Mick ne passant pas très loin de son petit "Cousin" de Givors ne daigne pas tourner la tête pour le saluer. Quel snob, ce Jagger ! ».

YM.



PS: Vidéo d'Yves Matrat en Gambie…
PopUpVIDEO Concert Yves Matrat l'Africain - Banjul - Mars 2013


Les ROLLING STONES live à Hyde Park 2013 déjà sorti (en digital, 19 titres), et pas uniquement sur iTunes (comme ils le prétendent) puisque notre lien ci-dessous mène chez Amazon (.fr, et on peut y écouter les extraits)…




Quelques albums récents des artistes évoqués plus haut… 
[liens Amazon.fr]



2 commentaires:

  1. Merci pour la mention, même toute petite :-)
    Et oui, je confirme, le concert de Nick cave était vraiment génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé, c'est les fantaisies de Blogger qui a mis tout seul ces liens en petit (ça ne se voit pas en mode modif')… Mais c'est corrigé.

      Supprimer

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)