Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 13 mai 2013

Guignol's Rock 2137 du 13 au 19-5-2013

NB: Notre compte-rendu NUITS SONORES, VERSANT ROCK est sur le message précédent
Cette semaine à Lyon : ALEX BEAUPAIN, THOMAS FERSEN, RICHARD BONA, CHARLES HAYWARD, ZENZILE, MISIA, LES FATALS PICARDS, EGYPTOLOGY & FAIRHORNS, 24H DE L'INSA, KENT, GODFLESH & CROWN, +NEWS à suivre…
ZENZILE ce 16-5 au Marché Gare


Alex Beaupain
(Photo de Wikipedia)
 Après moi le déluge 
14-5: On commence avec de la chanson… Mardi au Radiant-Bellevue, voici Alex Beaupain, qu'on a pu voir sur nos écrans TV récemment, pour la sortie de son album "Après moi le déluge" (son 4e depuis 2005). Quelques mots glanés sur le site du Radiant…: « Il a fait chanter Catherine Deneuve dans le film Les Bien-Aimés de Christophe Honoré dont il est le compositeur fétiche. Il partage sa carrière entre des partitions pour le cinéma et des albums en nom propre, tendance pop teintée d’électro. Il s’appelle Alex Beaupain, il parle de sexe, de politique, d’amour sans circonvolution. Il cite Daho et Souchon dans son panthéon. C’est un mélodiste affûté qui pratique le mot juste et navigue avec bonheur dans l’univers de la pop, selon lui, la façon la plus efficace de dire avec légèreté des choses graves…».
PopUpVIDEO Alex Beaupain - Après Moi Le Déluge 
PopUpVIDEO Alex Beaupain - Grands Soirs (1er extrait) 
PopUpVIDEO Alex Beaupain - Je suis un souvenir (faux clip, mais chanson renversante selon Télérama…)

 Une soupe noire 
15-5: Et on continue chanson au Radiant (chanson française, c'est en principe l'optique de la salle de Caluire) avec le lendemain un chanteur plus "ancien" : l'atypique Thomas Fersen, dans un spectacle intitulé "Une soupe noire" où il sera seul avec le guitariste (et basse, mandoline…) Pierre Sangra. « 20 ans ont passé depuis Le Bal des Oiseaux. Même voix éraillée, même langue travaillée, même univers décalé, Thomas Fersen, auteur-compositeur-interprète, demeure le talentueux trublion de la chanson française… à texte. Aujourd’hui l’oiseau s’aventure dans le monde de la nuit, un monde plus sombre et plus morbide, peuplé de Dracula et autres légendes. Thomas Fersen se délecte d’histoires terrifiantes, de jeux de mots diaboliques, de rimes acérées mais… mais… méfiez-vous… (comme chante un certain Dutronc) sur des airs entrainants et bien vivants. Le ukulélé n’y est pas étranger ! Pour le bonheur de son public, il glisse habilement quelques-unes de ses chansons qui ont contribué à son succès. Ça chatouille les oreilles, ça titille les neurones et on aime furieusement ça ».

PopUpVIDEO Hyacinthe (Arte) - Thomas Fersen
PopUpVIDEO Dracula_ThomasFersen

Richard Bona
 Voyageur vorace 
Mercredi aussi, mais au Transbordeur, le fameux bassiste qui est aussi chanteur, compositeur, et multi-instrumentiste d'ailleurs, Richard Bona. Le camerounais vient présenter son nouvel album "Bonafield" qui est sorti le 22 avril et qui comporte entre autres un "featuring" (comme on dit chez nous) avec Camille. « En grande partie acoustique, cet opus est un recueil intime sur les choses de la vie à l'instar du joyaux : Mulema, une ballade lyrique qui donne le ton du paysage sonore dépouillé de ce disque. Ici s'expose tout l'art du musicien où chaque note est essentielle. Les plus grands artistes internationaux ont un immense respect pour son art, de Bobby McFerrin à Quincy Jones. Avec Bona, jamais de démonstration. Voyageur vorace, il a imposé sur les cinq continents sa voix caressante, sa musique subtile et mélodique ».

PopUpVIDEO Richard Bona - Kalabancoro
PopUpVIDEO Bobby McFerrin & Richard Bona (2006 ?) 

 Quelle chaleur…! 
16-5: On passe à du plus expérimental avec Jeudi au Sonic (forcément) le "batteur fou" britannique Charles Hayward. On continue d'accoler à son nom celui de son ancien groupe This Heat avec lequel il avait sorti (en 1978 et 81…) deux albums considérés comme des chef-d'œuvre. On se souvient personnellement l'avoir vu en 2006 à la 4e édition de Nuits Sonores. C'était au Port Rambaud et on devait être 20 ou 30 groupés autour de lui, et c'était assez époustouflant…

PopUpVIDEO Charles Hayward plays Lunch Music 19 (2012 ?)
PopUpVIDEO Massacre (Fred Frith, Bill Laswell, Charles Hayward) - (Warsaw Summer Jazz Days, Poland, 2000)

 Electric Soul en dub  
Jamika, de Zenzile
(Ouf, car cette page
manquait un peu
de "féminitude"…)

Côté Marché Gare le 16, le retour du fameux groupe de dub angevin (formé en 1995)  Zenzile (photo du haut). Leur nouvel album (leur 7e nous semble-t-il) s'appelle "Electric Soul" et on a trouvé ces lignes (et même une des vidéos) chez Télérama (média très dub, comme on ne le sait pas toujours)…: «…Skank de guitare tranchant, ligne de basse féline. Dès Scars, le morceau d'ouverture, le ton est donné. Après deux albums (Living in monochrome et Pawn Shop) où il explorait, à sa façon, le rock de son adolescence, le groupe angevin est revenu aux fondamentaux dub. Tout en affirmant sa capacité à se renouveler. Première surprise : tous les titres sont chantés. Et pas seulement par la fidèle Jamika, dont la voix rauque et sensuelle sort du registre Grace Jones où elle était enfermée. La nouvelle recrue, Jay Ree, apporte, par son large éventail vocal (vibrato façon Horace Andy, flow hip-hop percutant, crooning soul...) de nouvelles couleurs ».

PopUpVIDEO ZENZILE - NO IDOL - Clip officiel (Reggae - Dub)
PopUpVIDEO ZENZILE - STAY (Electric Soul) 
PopUpVIDEO Zenzile en concert privé Télérama (Nov' 2012)

 Flamboyance du fado 
Misia sourit aussi
Mais si vous préférez le fado au dub, Misia sera au Radiant ce Jeudi aussi. Communiqué officiel…: « Il y a le Fado et Misia, cinq lettres pour définir un style, un tempérament, la passion intacte. Depuis vingt ans, l’artiste parcourt le monde. Véritable ambassadrice de ce genre musical, elle exprime toute la douleur des sentiments humains dans un habillage volontairement plus contemporain. Son regard velours, son rouge à lèvres carmin, son chignon fièrement porté, ne sont pas étrangers à ce supplément d’âme. En 2010, la chanteuse quitte Paris, s’installe à Lisbonne et sort son dixième album. "Senhora da Noite" signe un retour au Fado traditionnel avec une mise en scène plus intimiste et des textes écrits exclusivement par des femmes, un fait suffisamment rare pour être noté. Reste l’émotion des sons et la flamboyance de l’interprétation. Les yeux tournés vers le ciel, la chanteuse devient tragédienne et libère la voix des émotions ».

PopUpVIDEO Mísia - O Manto da Rainha (from new album Senhora da Noite) directed by John Turturro
PopUpVIDEO MISIA "Deepness" 
PopUpVIDEO MISIA (I.N.A.) 

Toujours le bon goût des Fatals Picards
 Le rock à la française ?
Et Jeudi encore (décidément d'abondance), les Fatals Picards au Kao. Dans la grande tradition française du rock rigolard (Les Charlots, Martin Circus, Au Bonheur des Dames… on pourrait en trouver encore). Les Fatals Picards, ça ressemble parfois assez à du Renaud, en plus… enfin en moins… vous voyez, non ? Au fait, c'est bientôt "le grand concours" de l'Eurovision, non ? (ce Samedi me souffle-t-on !). On se demande encore comment ils avaient fait pour représenter la France (en 2007), et sans doute pas avec la meilleure de leurs chansons… En tout cas, leur dernier album semble rester le live "Fatals s/ Scène" car leur 7e studio prévu pour Mars ne semble pas encore prêt…? 

PopUpVIDEO BA- Episode 3 "La Vie En Rock" de Les Fatals Picards avec Julie Zenatti - Enorme TV 
PopUpVIDEO Les Fatals Picards (live à Saint Vallier, 26, concert complet: 1h31…)

 Pyramides synthétiques 
17-5: Vendredi, et on revient au Sonic et donc à des choses plus underground avec Egyptology et Fairhorns. Drôles de communiqués : « Duo formé dans l’espace par les deux orfèvres Domotic et Olamm,  Egyptology ont parcouru les années 2000 à la recherche d’une chanson qui permettrait de synthétiser l’Arp Odyssey, la vierge Marie et les autoroutes de Krafwerk délocalisée sur le Nil. Ils tracent un axe synthétique sur pas moins de 30 années de musique voyageuse. Dorée à l’or fin à l’aide de claviers analogiques, en douze pistes, ils définissent avec précision la musique du futur telle qu’on l’imagine, à la fois géométrique et aventureuse, charnelle et déshumanisée, singulière et diablement générationnelle. Des monuments sombres en forme de pyramide synthétique pour une musique rétro-futuriste unique dans l’hexagone ». 
Et « Avec son projet solo nommé Fairhorns, le clavier fou de Geoff Barrow (Portishead) repousse les limites de l’inaudible, du moins pour ceux ayant découvert le solfège grâce à Nagui et NRJ. Avant d’en arriver à devenir le clavier attitré de Beak, groupe pas si parallèle que ça de l’ami Geoff échappé de Portishead, Matt a joué dans Team Brick – groupe non retenu par la postérité – pendant dix ans. Il a tout plaqué du jour au lendemain pour rejoindre l’aventure krautronic proposé par Beak, dans cette époque où rythmes tribaux et synthétiseurs vintage semblent faire aussi bon ménage que Nafissatou Diallo et procès civil. Composé à partir « d’orgues cassés et des samples dont la majorité vient de Youtube », la musique de Fairhorns ressemble parfois à un mode d’emploi de Yamaha ; c’est à la fois compliqué et dispensable, terriblement froid et malgré tout composé par un être humain ».

PopUpVIDEO EGYPTOLOGY - Orbis LIVE
PopUpVIDEO FAIRHORNS - I Cum Death + Nodens [26-01-2013, Live At The Mo'Fo Festival, Paris, France]


 Enflammer les scènes  
Pour ceux qui aiment le blues, signalons aussi pour le 17 Mountain Men au festival "Engrangeons la Musique", dans l'Ain (à Brégnier Cordon, c'est après Bourgoin-Jallieu en fait, la "pointe du fleuve Rhône vers le bas").  
Vendredi commence aussi à la Doua les fameuses "24 Heures de l'INSA", c'est tout gratuit avec pas mal de groupe généralement choisis pour leur capacité à enflammer les scènes. Cette année : Naive New Beaters, Stuck in the Sound, Deluxe, etc. Voyez le site web pour le détail… 


KENT
 Kent, le philosophe…
18-5: On passe à Samedi avec à la salle Edouard Herriot (c'est apparemment le nouveau nom du Palais de la Mutualité, vers la "fosse aux ours") le retour d'un artiste lyonnais assez atypique, du punk à la chanson en passant par la BD et la littérature, je veux parler de KENT. Il sort ces temps-ci un nouvel opus intitulé "Le Temps des Âmes", où il est juste accompagné par un pianiste allemand Marc Haussmann, et ce sera sans doute la formule pour ce concert. Album enregistré non à Berlin, qu'affectionne particulièrement Kent, mais à Ste-Marie-aux-Mines en Alsace. Et c'est chez Next de Libé qu'on a trouvé ces lignes…: « Le jeu de Marc Haussmann enrichit avec ses nuances la belle écriture classique de Kent. Où ne sont pas absentes les préoccupations métaphysiques, dans la chanson qui donne son titre au CD, inspirée du livre Demain les posthumains de Jean-Marie Besnier. Quant à Passion Killer, long chant d’une tension dramatique éprouvante, il évoque dans sa noirceur les thèmes brechtiens. Ce pari de la rigueur est rare dans la chanson actuelle…».

PopUpVIDEO KENT - Avec élégance 
PopUpVIDEO KENT | L'essentiel | making of de l'album "Le temps des âmes" #5

 Visite aux abysses 
Autre choix pour Samedi : du très lourd à l'Epicerie Moderne avec Godflesh et Crown… Communiqués officiels encore : « Groupe incontournable sur la scène des musiques lourdes, Godflesh s’est reformé en 2009 autour de la paire Justin K. Broadrick (guitare/voix) / Ben C.G. Green (basse), 25 ans après la sortie de leur culte premier LP, "Street Cleaner". Martiale, inhumaine, glaciale, d’une dureté rare et d’une lourdeur absolue, la violence musicale de Godflesh a laissé une empreinte indélébile sur toute une génération de musiciens, de Rammstein à Isis en passant par Fear Factory, Blut Aus Nord ou Meshuggah. Après 7 albums et un break de quelques années, ils reviennent pour quelques concerts d’envergure en France ». 
Et « Le duo hors-norme de Crown visite les abysses sur des tempos lents, des guitares excessivement graves, lourdes et oppressantes. Un univers en perpétuelle tension, brutalement coupé par de douces et mélancoliques mélodies, un instant de répit rare, avant une immersion prolongée dans leurs obscures expérimentations ».

PopUpVIDEO Godflesh - 'Like Rats' Live@Roadburn Festival Tilburg 14/04/2011
PopUpVIDEO C R O W N - 'Psychurgy' video trailer - Album out 22nd April 2013 


 Stevie D .



GUIGNOL'S NEWS
(À SUIVRE…)

NUIT DU BLUES LE 25 MAI À L'ISLE-D'ABEAU

Le Samedi 25 Mai, le Blues Café organise sa première grande nuit du blues ! Venez faire la fête et vivre les émotions du Blues dans les jardins du Millenium à l'Isle d'Abeau avec des artistes internationaux exceptionnels : Nico Wayne Toussaint, Neal Black, 24 Pesos, Erja Lyytinen, Boogie Ramblers, Rivherside.
Renseignements et réservations : http://www.bluesactu.com



Le rock givordo-lyonnais des années 70 bouge encore ! FACTORY, GANAFOUL, KILLDOZER, ça vous dit quelque chose ? Le guitariste Lahmi "PUCE" Saïbi a réuni pour la soirée du 13 Juillet prochain une affiche étonnante, jugez plutôt… (cliquez pour agrandir). 





Ci-dessous le nouveau clip de DAVID BOWIE "THE NEXT DAY" (3e titre issu de l'album du même nom). Avec Marion Cotillard en prostituée, Gary Oldman en prêtre et un Bowie très christique. Clip particulièrement sulfureux donc (refusé par youTube… Mais logé ensuite chez Vevo : si ça n'est pas du marketing habile, ça…), alors, ne cliquez bien sûr que si vous avez plus de 18 ans…!






RÉCRÉATION : Si les hommes faisaient l'amour à la manière des tortues, cela donnerait ça (paraît-il)…


Qui a dit "Pas très loin de la réalité humaine" ??!
Pour voir d'autres positions/extrapolations plus extraordinaires, c'est par ici : 



Albums récents des artistes chroniqués 
(avec liens Amazon.fr)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)