Guignol's Rock, rubrique du blog

Suite à la disparition de l'hebdomadaire (papier) Lyon Poche en 2011, notre chronique annonçant les concerts rock de la semaine s'est retrouvée sur ce blog, en reprenant
son titre original, "Guignol's rock" (parution sur le week-end…) avec des photos et une sélection de vidéos (à ouvrir en pop-up). Bonne lecture !

Merci à tous ceux qui veulent bien partager ces pages sur leurs réseaux, ou les mettre en lien sur leurs sites… // NB: Voir notre profil: Google+

Pour pouvoir ajouter un commentaire dessous, veillez à n'avoir qu'une seule chronique ouverte (en cliquant sur son titre en rose)

Des présentations différentes de nos pages (sur fond blanc !) en cliquant ici <<<

lundi 16 avril 2012

Guignol's Rock 2087 du 16 au 22-4-2012



Arbres toujours verts…
Les ténébreux AATT…
And Also The Trees, c'est le nom (empreint de poésie) d'un groupe anglais qui connut un certain succès, et notamment en France, vers la fin des 80s… Groupe post-punk, gothique diront certains, qui a continué sa carrière, même si on n'en a plus guère entendu parler par ici… Et pourtant, leur musique ne manque pas d'un certain charme, romantique et très britannique. Et de plus, ils ne ressemblent pas, comme beaucoup, à de vieux déterrés… Simon Huw Jones le ténébreux chanteur, peut encore faire rêver ces dames, son compère Justin Jones est toujours le fin guitariste du groupe, Steven Burrows le bassiste et Emer Brizzolara arrivée plus récemment, joue des claviers et d'autres instruments plus bizarres. Ils semblent se produire dorénavant à quatre donc, et en formule plutôt acoustique. Leur 12e album "Hunter not the hunted", mélancholique à souhait, est électrique cependant, mais de manière contenue… Et ils seront au Sonic ce Mardi 17 Avril ! 

Liz Green se nourrit d'étranges histoires 
Dancehall internationalisé 
Autre genre de "romantisme" avec Sean Paul qui sera à La Halle ce même 17-4. Jamaïcain d'origine portugaise nous précise Wikipédia, qui affirme que sa musique est du ragga dancehall… On ne sait pas ce qu'ils en pensent du côté de Trenchtown, mais en tout cas, ça marche bien pour lui : pluie de récompenses (awards en tout genre) et ventes ad-hoc… (en principe, ça marche ensemble). Récent dernier album "Tomahawk Technique", dont la pochette (voir ci-dessous) caricature son look d'enfer…!
Et encore le 17, à l'Epicerie de Feyzin, un concert féminin, tendance folk et douceur… Avec l'anglaise Liz Green, dont le syle oscille entre les années 30 et la pop moderne. Son premier album "O, Devotion !" vient seulement d'arriver dans les bacs, 3 ou 4 ans après ses débuts par la scène. L'américaine Mariée Sioux en 1ère partie, que certains avaient déjà pu voir dans la même boutique ouvrant alors pour Alela Diane. 

Les 5 de La Femme s'apprêtent à faire tourner la table 
La Femme 2012 
On passe à Mercredi 18… Tandis que le Transbordeur célébrera le retour de Zebda, le Marché Gare accueillera La Femme, déjà vu sur quelques scènes lyonnaises en 2011 (on les évoquait dans notre n°2066 pour leur passage à la Halle en ouverture de Birdy Nam Nam) et pour lequel l'engouement ne faiblit pas… Groupe de Biarritz au départ, mais c'est un peu comme leur style surf-music : ça a pas mal évolué depuis les débuts !  Leur dernière parution semble rester le EP "Paris 2012" de la fin de l'année passée. Avec Lescop (un artiste du label Pop Noire) à découvrir en 1ère partie.
Jaz Coleman, Geordie Walker, Youth et Paul Ferguson 
Killing Joke analyse les perspectives de 2012


Ex-fan des 80s…(suite)
Jeudi 19, au Transbordeur grand retour de Killing Joke, ce groupe maudit mais très influent des années 80, à la carrière tumultueuse. La réconciliation de Jaz Coleman (chanteur) et des autres a eu lieu lors de l'enterrement de Paul Raven (qui avait été leur bassiste) en 2007. Ils ont alors décidé d'enregistrer un 13e album studio "Absolute Dissent", paru en 2010, aujourd'hui suivi par "MMXII", album qui fait référence aux prédictions de fin de monde de cette année 2012… Fin d'un monde en tout cas selon eux (on peut toujours espérer…). 
En alternative pour le 19-4, le retour des Puppetmastaz à l'Epicerie Moderne. Le fameux collectif allemand, qui utilise d'improbables marionnettes d'animaux pour propulser l'énergie de son hip hop très engagé dans une ambiance forcément festive.
PS: On avait oublié "Tucson Songs" le lendemain, même Epicerie. Comme on a la flemme de reprendre la plume, on cite leur communiqué ! « Tucson en Arizona est le chaudron créatif d’une scène musicale particulièrement vibrante. Donc la relève de Calexico s’appelle Sergio Mendoza Y La Orkesta, Marianne Dissard, Brian Lopez et Andrew Collberg. Sergio Mendoza Y La Orkestra, un big band de speed-mambo indie qui chauffe des ballrooms entiers ! Brian Lopez, dont la voix fera fondre les pierres, comme le proclame le magazine Rolling Stone. La french chanteuse Marianne Dissard, (…) et le jeune prodige de songwriting, Andrew Collberg. »

Caravan Palace teste un canapé vintage 
La caravane swingue 
Vendredi 20 aussi, côté Transbordeur, place à l'électro-swing ou l'électro-jazz manouche, comme vous voulez, de Caravan Palace, une cuisine originale concoctée par les quatre caravaniers originaux, tous bricoleurs d'électro, et qui, sur scène, sont augmentés désormais entre autres par la pétulante chanteuse Colotis Zoé… Leur second album, "Panic" est sorti le 5 Mars dernier. 
Côté Halle ce même 20-4, le métal symphonique de Nightwish. Leur nouvel album "Imaginaerum" est le second avec la chanteuse Anette Olzon (qui a remplacé Tarja Turunen en 2007). C'est un album-concept racontant l'histoire d'un homme âgé qui croit qu'il est encore un jeune garçon… Ah bon. 
Encore le 20, mais du côté de Montagny (pas loin de Givors) vous pourrez goûter au rock'n'roll vintage et impeccable du vétéran Jimmy avec ses King Bees, qu'on avait pu apprécier récemment lors de la soirée "souvenir du Palais d'Hiver"… 

Strange Boys et leur étrange goût des rayures…

Gros sabots, ou pas…
Samedi 21, le retour de De Palmas, c'est au Transbordeur (il faisait pas la Halle jadis ?), avec Pep's en 1ère partie, mais une fois de plus on regardera plutôt du côté de cette improbable péniche sur la Saône : Au Sonic, un jeune groupe de rock'n'roll (garage si vous voulez) d'Austin Texas. Non, pas du tout les gros sabots (enfin les santiags…) que vous pourriez croire. Non, ces jeunes garçons reprennent le genre avec une certaine finesse et un certain sens de la mélodie. Ils s'appellent The Strange Boys (malgré un look très ordinaire, mais leur singularité doit être plus intérieure !). Avions en ouverture, un groupe lyonnais qui tente aussi de faire du neuf avec de l'ancien, mais davantage claviers que guitares, si vous voyez… 

Stevie D. 


NB : Pour que vous puissiez profiter davantage de cette rubrique hebdomadaire, par exemple en la savourant paisiblement pendant votre week-end -:), nous allons la faire paraître dorénavant dès le vendredi de chaque semaine (pour couvrir toujours du Lundi au Dimanche de la semaine suivante). Donc prochain numéro le 20 Avril, qu'on se le dise ! 



Dates, lieux et liens, sont toujours sur notre page "liste des concerts"…


Quelques objets "du commerce" (liens Amazon.fr), des albums dont il est question ci-dessus… 

And Also The Trees, Sean Paul, Liz Green, Mariee Sioux, La Femme, Lescop, Killing Joke, Puppetmastaz,  Caravan Palace, Strange Boys… + Tucson Songs.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont bienvenus !! Merci d'exprimer vos réactions…
[Merci aussi de recommander/partager cette page avec les boutons ci-dessus !]
Vous pouvez aussi vous inscrire comme "membre" (voir à droite…)
Ou mieux : envoyez-nous votre adresse mail dans un post/commentaire : pas pour la publier (bien sûr) mais pour qu'on puisse vous faire parvenir la newsletter hebdo (= image de la rubrique dès publication)